ÉLIANE MICHEL SUR LES TRACES DE PAUL ARÈNE

C’est dans sa propre bibliothèque, alors qu’elle redécouvrait dans son intégralité l’œuvre de Paul Arène, qu’Éliane Michel, Cigale d’Argent du Félibrige, a eu l’idée de noter chacun des passages évoquant la ville de Sisteron et ses environs. Ainsi a débuté un travail de fourmi qui l’a conduit sur les traces de l’écrivain sisteronais, une introspection longue de deux années qui aura finalement permis d’appréhender d’une manière originale l’un des créateurs du Félibrige et ami de Frédéric Mistral.

ARTICLE DANS LE SISTERON JOURNAL DU VENDREDI 17 MARS 2017

Télécharger la souscription

SOUSCRIPTION LIVRE ELIANE MICHEL


Comments are Closed