Tout le monde ou presque a entendu parler de cet artisan sisteronais, excellent charpentier ne ménageant pas sa peine en multipliant et sans jamais se plaindre les heures de travail, qui, face à deux individus sur le point de vider son atelier, a défendu avec force ses biens. Mickaël Manuguerra a fait face à deux hommes, donc supérieurs en nombre, il a tenté de les retenir avant l’arrivée des gendarmes qu’il a lui-même contacté, mais les choses devaient malheureusement mal tourner.