Majestueux, splendide, extraordinaire, ahurissant, prodigieux, phénoménal, fantasmagorique…, les adjectifs permettant de définir la pièce de théâtre – Edmond – manqueraient presque au dictionnaire français. Cette année encore, à l’occasion du festival des Nuits de la Citadelle, nous avons été éblouis par un chef-d’œuvre qui n’a certainement pas volé ses 5 Molières. Plus de 1 200 spectateurs étaient présents au théâtre de la citadelle, vendredi dernier, pour assister à la représentation de cette comédie rocambolesque au ‘‘peps’’ effréné sous la diligence de comédiens déchaînés. Sur une mise en scène d’Alexis Michalik, l’intrigue retrace les quelques semaines précédant la création de Cyrano de Bergerac.