Toute bonne chose a une fin, mais pour les gérants du camping municipal de Sisteron, Marie-Christine et Alain Arnaud épaulés de Christiane Fantone, c’est l’éternel recommencement. Après les campeurs du mois juillet qui ont été contraints et forcés de regagner leur domicile respectif et retourner au travail, ceux du mois d’août pouvaient poser leurs valises pour prendre racine quelques semaines au « Prés-Hauts ».

ARTICLE DANS LE SISTERON JOURNAL DU VENDREDI 19 AOÛT 2016

052 - CAMPING AOUTIENS (2)

Laisser un commentaire