Tous les articles par Patrice Vernet

COMMUNIQUÉ DE DANIEL SPAGNOU

Voici le courrier adressé par le maire de Sisteron, président des maires des Alpes de Haute-Provence, Daniel Spagnou, au Ministre de la Santé, dans lequel il s’associe à la demande de Patricia Granet-Bonnello, maire de Digne, pour une reconsidération de la situation du CH Digne, à propos de la prime Covid-19 aux soignants : « J’ai découvert avec stupeur que le Centre Hospitalier de Digne-les-Bains ne figurait plus parmi les établissements bénéficiaires de la mesure de majoration de la prime de 500 à 1500 euros. Établissement support du GHT 04, siège du SAMU 04 et de la réanimation, il a pourtant été le premier établissement mobilisé pour la crise sanitaire dans les Alpes de Haute-Provence. Une décision très mal perçue par l’ensemble des personnels soignants qui n’ont d’ailleurs pas caché leur amertume et leur colère lors de la manifestation organisée le 16 juin dernier, devant l’ARS à Digne-les-Bains, soutenus par de nombreux élus et citoyens. Je m’associe à Madame Patricia Granet-Bonnello, maire de Digne-les-Bains, pour demander au Ministre de la Santé, à qui j’ai adressé un courrier en ce sens, de bien vouloir reconsidérer la situation du centre hospitalier et de l’intégrer dans la liste des établissements éligibles à la majoration du montant de la prime exceptionnelle de 500 à 1500 euros pour les services ou agents impliqués dans la prise en charge de patients contaminés par le COVID-19, ou mobilisés par les circonstances exceptionnelles d’exercice, induites par la gestion sanitaire de la pandémie, s’agissant d’un établissement situé dans un département du second groupe. »


NOUS AVONS AIMÉ CHEZ NOS AMIS MISTRALIENS

Depuis bien des années déjà, le Sisteron Journal est particulièrement proche de la radio sisteronaise Fréquence Mistral, qui a ouvert son antenne en mai 1983 dans le quartier de Bourg Reynaud. Depuis tout ce temps, l’information locale se propage sur les ondes, s’étendant depuis aux villes de Manosque, Digne, Gap, Castellane, Briançon… … Dernièrement, le journaliste de Sisteron, Chris Alessandri, s’est rendu à l’Hôtel de ville afin d’y rencontrer Jean-Christian Grimaud, directeur des Services Municipaux, et Patrick San-Cirilo, agent responsable de la prévention, hygiène et sécurité de la commune. Il n’avait pas échappé à Fréquence Mistral l’engagement primordial, dans des conditions souvent difficiles, des Services Municipaux de la ville afin de faire front à la crise sanitaire que nous avons traversée et qui, faut-il encore le rappeler, n’est pas totalement endiguée.

Extrait Sisteron Journal 3833 – 27/06/2020


 

PLAN D’EAU : OUVERTURE MI-JUILLET !

Parmi les chantiers initiés par la commune de Sisteron, ceux situés dans la zone des Marres font partie des travaux actuels les plus importants pour la ville. Mercredi dernier, le 24 juin, lors d’une visite de chantiers, le premier magistrat, Daniel Spagnou, accompagné d’une poignée d’élus municipaux, dont Franck Pérard, adjoint aux travaux, ou encore Jean-Pierre Templier, premier adjoint, responsable des finances ont bénéficié d’une visite guidée commentée par Jean-Charles Minetto, directeur des services techniques de la ville et Jean-Christian Grimaud, directeur général des services. Orchestrée en 2 temps, l’excursion a débuté par le parc nature et loisirs.

Extrait Sisteron Journal 3833 – 27/06/2020

 

LA PÉTANQUE NE PERD PAS LA BOULE

Léa Payan, déléguée adjointe à la Culture, présidait l’ouverture, en comité restreint, de la nouvelle exposition de l’Écomusée de Sisteron, situé Cours Melchior Donnet, anciennement rond-point Gabert : ‘‘la pétanque ne perd pas la boule’’. Léa Payan rappelait que ce musée, géré par l’association ‘‘les Amis du Terroir’’, présidée par Claude Bremond, offrait au public, outre une exposition permanente sur les vieux métiers et l’école d’autrefois, une exposition temporaire dont le thème est renouvelé chaque année. Après l’atterrissage forcé du zeppelin allemand en 1917, le vêtement au 20e siècle,  tout sur l’Agneau, etc., des années précédentes, c’est le thème de la pétanque qui a été retenu pour 2020, exposition montée dans des conditions particulières dues au Covid-19.

Extrait Sisteron Journal 3833 – 27/06/2020

 

CÉRÉMONIE DU MÉRITE ORGANISÉE À SISTERON PAR NOS CONFRÈRES DE DICI TV

Suite à la mobilisation, après les efforts et les sacrifices, viennent les récompenses ! À l’initiative de ‘‘DICI TV’’ sera diffusé ce week-end, samedi 27 et dimanche 28 juin, la ‘‘cérémonie du mérite’’, une émission qui récompense ceux et celles, particuliers, professionnels, associations, etc., qui ont œuvré pour les autres pendant la période du confinement. L’enregistrement de cette émission spéciale et solennelle, a eu lieu le mercredi 24 juin à Sisteron, au plan d’eau des Marres, en présence d’une centaine de spectateurs et invités venus des quatre coins du département des Alpes de Haute-Provence et des Hautes-Alpes.

ARTICLE A RETROUVER DANS LE SISTERON JOURNAL 3833 DU SAMEDI 27 JUIN 2020


 

LE SFC PRÉPARE ACTIVEMENT LA PROCHAINE SAISON

Après avoir enregistré l’arrivée de Philippe Malheiro en tant qu’entraîneur de l’équipe fanion (seniors), le Sisteron Football Club poursuit avec entrain ses recrutements d’éducateurs pour la saison prochaine. Aussi, dans l’une des catégories essentielles d’un club amateur, les U19 (-19 ans), l’ancien joueur et entraîneur, très apprécié au sein du District des Alpes, Loïc Martinez, s’est laissé convaincre par le projet initié par le président Patrick Léouffre et l’ensemble du Comité directeur : « Ce fut un dossier difficile, Loïc ne s’est pas laissé persuader sans réflexion et c’est d’ailleurs ce qui nous rend encore plus fiers de cette signature » avoue avec enthousiasme Béatrice Rolland-Zizzi, dirigeante. Passé à Laragne, Veynes et Sisteron, Loïc Martinez a marqué d’une empreinte indélébile son passage dans tous les clubs qu’il a fréquentés, mais également auprès de ceux qu’il a affrontés.

Extrait Sisteron Journal 3832 – 20/06/2020

 

HOSPITALIERS ET ÉLUS CÔTE À CÔTE POUR REVALORISER LES MÉTIERS DE L’HÔPITAL

Environ 100 personnes ont manifesté mardi dernier, le 16 juin, devant l’hôpital de Sisteron entre 12h et 13h. De nombreuses blouses blanches, mais aussi des particuliers venus en soutien. Répondant à l’appel du syndicat FO du Centre Hospitalier des Alpes du Sud (Chicas), les manifestants entendaient peser sur le ‘‘Ségur de la Santé’’ qui se déroule actuellement. Aux manifestants, s’étaient joints des élus, dont pour Sisteron, le maire Daniel Spagnou, qui est aussi vice-président du Conseil d’Administration du Chicas, venu avec Christine Reynier et Bernard Codoul, adjoints. Cyril Derdiche et Stéphanie Sebani, élus des oppositions étaient également présents.

Extrait Sisteron Journal 3832 – 20/06/2020


 

SOLIDAIRE AVEC NOS PARTENAIRES COMME L’APACS

Le Sisteron Journal a pour idée, depuis quelques semaines déjà, de mettre en lumière ses plus fidèles partenaires, forcés de faire le dos rond durant la période de confinement, et qui désormais sont sur la brèche afin de relancer leur activité. Depuis de nombreuses années, l’association des commerçants de Sisteron, l’APACS, demeure un soutien fort de notre hebdomadaire et nous nous efforçons de le rendre au centuple. Nicolas Laugier, président de cette association qui compte plus de 130 adhérents, s’efforce chaque année, avec la force vive du Comité d’Organisation et de l’animatrice Gaëlle, de maintenir le lien entre les commerces et la clientèle locale ou estivale, en proposant une multitude d’animations aussi diverses qu’attractives, en lien avec la municipalité et la Chambre du Commerce et de l’Industrie. Néanmoins, la période étant des plus exceptionnelles, le président Laugier n’a pas ménagé ses efforts pour faciliter, autant que faire se peut, la reprise pour tous les commerces du centre-ville

Extrait Sisteron Journal 3832 – 20/06/2020

 

CAMPING DES PRÈS-HAUTS : RÉOUVERTURE PRUDENTE !

Le camping municipal des Près-Hauts a ouvert sa barrière le 12 juin dernier : « Nous avons attendu longtemps le protocole sanitaire pour les campings afin de pouvoir ouvrir » explique Céline Storet, directrice, protocole qui, finalement, n’est jamais parvenu ! « Ce que nous avons reçu, c’est un protocole de l’Agence Régionale de la Santé (ARS), réservé aux écoles et ERP, que nous avons du adapter pour le camping municipal. » Première conséquence, les 2 blocs sanitaires ont été condamnés : WC, douches, lavabos, bacs à vaisselle.

Extrait Sisteron Journal 3832 – 20/06/2020


 

18 JUIN SANS PUBLIC MAIS AVEC DE L’ÉMOTION

Entouré de ses adjoints et des autorités civiles et militaires, dont la sous-préfète Fabienne Ellul et le Major Galantini, commandant la Communauté de Brigade de Sisteron, Daniel Spagnou a présidé, jeudi, l’émouvante cérémonie célébrant le 80e anniversaire de l’Appel historique du 18 juin lancé par le Général De Gaulle. Avec Jean-Pierre Boy à la manœuvre, l’organisation au cordeau a permis aux officiels (le public n’étant pas présent pour raisons sanitaires liées au Covid) de participer à cet hommage.

Extrait Sisteron Journal 3832 – 20/06/2020

 

GRANDE BOUFFÉE D’OXYGÈNE POUR LE JUDO CLUB SISTERONAIS

Après le club de Tennis, dont nous avons évoqué dernièrement la reprise, c’est au tour du Judo de reprendre les entraînements sur Sisteron. Afin de respecter les normes sanitaires et les gestes barrières, les entraînements s’organisent en plein air, au Collet, derrière le cimetière, à côté de la citadelle : « Nous n’avons pas pu reprendre en salle car les contraintes sanitaires imposées sont trop strictes par rapport au nombre d’élèves que possède le club » explique Louis Grasse, éducateur.

Extrait Sisteron Journal 3832 – 20/06/2020


 

L’ÉGLISE D’AUBIGNOSC ACCUEILLE LA CHORALE

Il a dit oui tout de suite ! Gilbert Marijsse, curé de la paroisse de Sisteron, dont dépend la splendide petite église d’Aubignosc, était enchanté lorsque les membres de la chorale ‘‘La clé des chants’’ lui ont demandé l’autorisation de répéter dans ce lieu consacré. Gilbert Marijsse est très heureux : « Je n’ai pas hésité une seule seconde. L’église est la maison du peuple et le profane et le sacré ne sont plus séparés… … Je voudrais tellement que toutes nos églises du secteur, qui sont si souvent fermées, puissent avoir autant d’activités qui s’y produisent pour les mettre en valeur et y faire du beau ! »

Extrait Sisteron Journal 3832 – 20/06/2020


 

DELBOSCO : DES PEINTURES À CROQUER !

À 93 ans, le peintre Roland André, dit Delbosco fils, a l’esprit vif et le regard malicieux, le verbe haut et plein d’humour, lorsqu’il raconte comment il a commencé à peindre à l’âge de sept ans : « On m’a acheté une boîte d’aquarelles, mais comme je n’avais pas d’eau, je suçais les pastilles faites de glycérine avec du miel et comme c’était sucré, j’avalais toute la boîte, c’est comme ça que j’ai aimé la peinture ! » Influencé par un père artiste peintre à Marseille, après avoir suivi les cours de l’École des beaux-arts de Marseille et fait des études cinématographiques, Delbosco fils participe à la conception et à la réalisation de dessins animés et de films publicitaires, techniques et pédagogiques.

n’hésitez pas à vous rendre à la galerie Domine, qui est ouverte au public jusqu’au 2 août, du mardi au samedi, et dimanche inclus à partir du 29 juin.
Extrait Sisteron Journal 3832 – 20/06/2020


 

UNE FÊTE LA MUSIQUE EN MODE VIRTUEL !

Une fête de la musique virtuelle, telle est l’idée originale que propose le Service Culture de Sisteron le dimanche 21 juin prochain. Si le solstice d’été tombe exceptionnellement cette année le 20 juin, la fête de la musique, comme depuis l’année 1981, se déroulera bien le dimanche 21 juin : « Pour éviter les rassemblements de personnes et pour respecter les règles sanitaires, il était inconcevable de faire une fête de la musique classique en centre-ville avec plusieurs groupes » confie Armelle Brochet, directrice, et Léa Payan, déléguée adjointe à la Culture. Mais afin de ne pas annuler cet événement, l’outil informatique a été envisagé : Youtube et les réseaux sociaux.

Extrait Sisteron Journal 3832 – 20/06/2020


 

GROS COUP POUR LE SFC : PHILIPPE MALHEIRO AU POSTE D’ENTRAÎNEUR !

Alors que la saison est officiellement close sans être parvenue à son terme et que nous ne connaissons pas encore la date de reprise, le ‘‘mercato’’ du Sisteron Football Club a déjà bien débuté. En effet, la première recrue, et pas des moindres, n’est autre que le prochain entraîneur de l’équipe fanion, Philippe Malheiro. L’ancien joueur professionnel, né à Aulnay-sur-Bois, âgé de 49 ans, passé au centre de formation du Matra Racing, puis à Châteauroux (L2), au Paris FC, à Valenciennes et à Angoulême en Nationale, mais aussi Gap et Borgo (Corse) en CFA, avant de rejoindre le projet de l’Entente Sportive Moyenne Durance, va donc prendre en main la destinée des seniors sisteronais avec l’ambition de jouer les premiers rôles dans le prochain championnat.

Extrait Sisteron Journal 3831 – 13/06/2020
Interview du nouvel entraîneur du SFC, Philippe Malheiro


 

L’ÂME DE L’ALCAZAR ANCRÉE DANS LES MÉMOIRES !

Il fut un hangar agricole…, il a servi de dortoir aux garçons du collège Paul Arène dans les années 60. Devenu l’Alcazar, il a aujourd’hui plus de 70 ans ! Il a fait son devoir, fidèle parmi les fidèles. Il a noué des couples, en a brisé d’autres, les a fait tourbillonner au son de l’accordéon, les a fait s’enlacer en des slows aujourd’hui remplacés par des sites de rencontres. Il sait qu’il est condamné, il n’est pas idiot notre Alcazar ! Lorsque le Conseil Municipal parlait de son remplacement par un minot dans la salle du conseil de cette jeunette de mairie, de bonnes âmes lui rapportaient les propos tenus : « Il faut remplacer l’Alcazar » y a-t-on martelé sous les ors municipaux. Certes, il a été blessé, mais notre Alcazar est bien lucide, réaliste, voire fataliste. Il sait qu’il est une passoire énergétique, qu’il n’est plus adapté à notre époque.  Et pourtant…

Extrait Sisteron Journal 3831 – 13/06/2020

SOLIDAIRE AVEC NOS PARTENAIRES : RESTAURANT LE COURS !

Après une période de confinement qui aura duré du 15 mars au 2 juin, le restaurant du Cours, comme nombre d’autres établissements, a rouvert ses portes. Mais l’activité est encore restreinte du fait de l’absence de touristes étrangers, de groupes, et des festivités attirant du monde. Tout était prêt pour la reprise en mars, après la traditionnelle fermeture à partir du mois de novembre… … Aujourd’hui, Françoise Michel et le chef cuisinier Jérôme Jullien ont retrouvé un rythme de travail régulier, malgré un nombre de couverts réduit par rapport à la même période des années précédentes.

Extrait Sisteron Journal 3831 – 13/06/2020

 

DELAHAYE 140A : PETIT DERNIER DE L’AMICALE DES SAPEURS-POMPIERS !

C’est un petit nouveau qui vient d’intégrer l’atelier des Plantiers de l’Amicale des Anciens Sapeurs-Pompiers de Sisteron. Un splendide camion militaire, le Delahaye 140 A, qui a été transformé et équipé par l’Inspection Départementale en Véhicule de Premier Secours. Après nettoyage et vérification complète, il cohabitera avec les 3 autres véhicules de Sisteron et de Digne qui composent le patrimoine de sauvegarde des pompiers de la ville et du département. Ce véhicule a été acheté par les pompiers des Basses-Alpes (AHP) en 1946 et affecté 5 années plus tard au Centre d’Incendie et de Secours de Malijai. 20 ans après, il part en direction d’Oraison où il officiera durant de longues années pour de bons et loyaux services.

Extrait Sisteron Journal 3831 – 13/06/2020

 

SOLIDAIRE DE NOS PARTENAIRE : IMPRIMERIE NOUVELLE DE NORBERT GOGLIO !

Des scribes qui gravaient sur la pierre ou écrivaient sur papyrus, aux moines qui passaient leurs journées à recopier des œuvres, l’homme s’est toujours intéressé à la diffusion du savoir et la naissance de l’imprimerie a été une vraie révolution… … L’imprimerie Nouvelle est en mesure de réaliser tous les types de documents imprimés, dans toutes les formes et plis possibles, grâce à un matériel performant, manié par des professionnels compétents, à l’expérience acquise « sur le terrain ». Comme nombre de commerçants et entrepreneurs, l’activité a été énormément réduite ces dernières semaines, du fait de la crise due au Covid, et elle peine à reprendre.

Extrait Sisteron Journal 3831 – 13/06/2020

 

POUR QUE SISTERON SOIT ENCORE PLUS BELLE !

Vous n’êtes pas sans savoir, car nous le signalons depuis quelques semaines déjà, que la ville de Sisteron organise son traditionnel concours de balcons fleuris. L’objectif de cette très agréable compétition, est d’embellir notre cité, de la rendre des plus attrayantes au regard des passants. Chaque année, bon nombre de Sisteronais se révèlent être de fins jardiniers, concoctant sur les perrons des maisons ou les balcons des immeubles, de resplendissantes compositions florales, colorées et tendrement sucrées pour nos yeux fascinés.

Extrait Sisteron Journal 3831 – 13/06/2020