Archives pour la catégorie INFORMATIONS LOCALES

TOUR D’HORIZON DE LA SITUATION AVEC DANIEL SPAGNOU

Nous somme lundi soir et il neige sur Sisteron. Dans son bureau, Daniel Spagnou est serein tandis que sa ville se calfeutre un peu plus sous son manteau blanc. À la demande du Sisteron Journal, il jette un œil, sur cette année 2020 si particulière, et parle de celle qui vient de démarrer. Celui qui est reparti pour un 7e mandat en mars dernier caresse parfois, tout en parlant, le bois de son bureau. Ce bois symbole de solidité, mais aussi de construction, d’évolution. L’homme aux multiples casquettes électives va voir le Premier Ministre demain (mardi) à Toulon, mais il prend le temps la veille au soir, de faire un tour d’horizon avec nous.

Extrait Sisteron Journal 3859 – 09/01/2021

 

RÉNOVATION DES ATELIERS DES SERVICES TECHNIQUES

Au début des années 1980, les ateliers des services techniques de la ville déménageaient à destination du quartier du Gand, avenue de la Durance, laissant à cette occasion une partie de leurs anciens locaux aux sapeurs-pompiers. En bordure de la Durance, des bureaux et ateliers ont donc été aménagés pour les électriciens, les mécaniciens et les menuisiers. Les hangars de l’ancienne scierie abritent maintenant les camions des services techniques et les engins de déneigement de la ville. Deux gros chantiers se sont déroulés durant l’automne dernier aux ateliers municipaux avec la création d’une extension pour un nouvel atelier serrurerie, rendant complètement autonome et sécurisé l’atelier mécanique attenant.

SECOURS CATHOLIQUE : VENEZ COMME VOUS ÊTES !

Une rencontre avec Maryline Durand, la présidente de la délégation alpine du Secours Catholique, revient à avaler un grand bol d’air pur et frais dans un monde souvent pollué par la morosité et le repli sur soi. En acceptant le poste, il y a un peu plus de 2 mois, après 3 ans de vice-présidence, Maryline Durand a pris une charge qu’elle porte vaillamment avec un cœur ‘‘gros comme ça’’, aidée par les 5 salariés et les 450 bénévoles des Hautes-Alpes et des Alpes de Haute-Provence. Précision : Secours Catholique ne veut pas dire ‘‘réservé aux catholiques’’.

LOTO AUX VISITANDINES

Lundi dernier a eu lieu le loto de la Résidence pour Personnes Âgées Les Visitandines en présence d’une vingtaine de résidents réunis autour de Noémie Blanc, directrice, Christian Barbero, Président des Visitandines et le maire de Sisteron Daniel Spagnou. C’est dans la grande pièce de la salle à manger que ce loto a pu être proposé pour pouvoir répondre aux règles sanitaires de distanciation, de désinfection et d’aération du mieux que possible, et ainsi assurer un espace sain en toute tranquillité encadré par une équipe compétente. Ce moment de convivialité n’aurait pas pu avoir lieu sans la gentillesse de quelques 25 commerçants de Sisteron et alentours, qui ont offerts des lots à gagner pour égayer la partie.


DES HEUREUX GAGNANTS AVEC L’ASSOCIATION DES COMMERÇANTS VAL DURANCE

Les animations de Noël sur l’espace commercial Val Durance ayant malheureusement été annulées pour cause de Covid-19, l’association des commerçants a néanmoins souhaité mettre un peu de baume au cœur pour ses nombreux et fidèles clients durant la dernière période de fêtes de fin d’année. Un grand jeu concours de Noël a donc été organisé à destination de la clientèle durant le mois de décembre sur la page Facebook de l’espace commercial Val Durance, permettant de remporter 5 bons cadeaux à utiliser dans les commerces de la zone.


141 KM DE CANALISATIONS AMÈNENT L’EAU POTABLE À NOS ROBINETS !

Imagine-t-on que, rien qu’à Sisteron, plus de 141 kilomètres de canalisations transportent l’eau potable de leur lieu de production à nos robinets ? 141 km ! C’est plus que la distance séparant notre cité de Marseille, et tout cela est entretenu par les services de la ville. C’est le rapport annuel sur le prix et la qualité des services de l’eau potable qui évoque ce chiffre parmi beaucoup d’autres. Mais le rapport indique aussi une chose rassurante : l’eau est très bonne. Elle vient principalement du canal EDF, mais aussi des sources de Saint-Jérôme et de la Pinole. On peut la boire ‘‘au robinet’’ à s’en faire péter le gosier, à satiété, ou la faire tinter dans un verre de pastis au milieu des glaçons. Et l’eau potable sisteronaise coule à flots. Ce ne sont pas moins de 733 016 m³ qui ont été consommés l’an dernier, soit l’équivalent de plus de 200 piscines olympiques… Et encore, la consommation a été énormément réduite en 10 ans puisqu’en 2009, Sisteron ‘‘consommait’’ plus d’un million cent mille mètres cubes d’eau potable !

MARCHÉ DE NOËL : IL A EU LE MÉRITE D’EXISTER !

cette année, du 18 au 24 décembre derniers. Accompagnant les magnifiques illuminations de la ville de Sisteron, qui recréaient, grâce au travail des électriciens de la municipalité, une ambiance ‘‘fêtes de Noël’’ nécessaire en cette période anxiogène, il était important que ce marché ait lieu. Afin de limiter les concentrations de personnes, point de concerts, mais quelques déambulations de musiciens dans les rues, point de marabouts pour accueillir les exposants, ce qui a dissuadé nombre d’entre eux de se déplacer dans notre ville. Il est vrai également que la météo annoncée n’était pas au beau fixe, et si les deux premières journées de ce marché connurent une affluence régulière, les rues de Sisteron se sont vidées le dimanche de leurs exposants, craignant probablement que le ciel ne leur tombe sur la tête. La douzaine de chalets installés sur la place du général de Gaulle, face à la cathédrale, étaient occupés à 100% et connaissaient une affluence continue tout au long de la semaine.

DES COLIS SOLIDAIRES OFFERTS PAR LE COMITÉ DES FÊTES DE SISTERON

Le traditionnel repas du Noël Solidaire, organisé chaque année à la salle de l’Alcazar par le Comité des Fêtes de Sisteron en faveur des plus démunis, n’a évidemment pas pu se dérouler en décembre 2020 en raison des contraintes sanitaires. Jean-Paul Laurent, président, et ses amis fidèles et passionnés comme lui, ont alors eu l’idée d’une opération exceptionnelle à savoir les ‘‘Colis solidaires’’.


DES CADEAUX DE NOËL OFFERTS PAR MILLIERS À SISTERON !

Les Sisteronaises et les Sisteronais, toutes générations confondues, ont reçu durant les fêtes de fin d’année et malgré le contexte sanitaire toujours autant particulier, de beaux cadeaux offerts par la municipalité : pochettes cadeaux pour les écoliers de la ville, les boîtes solidaires de Noël en partenariat avec des associations sociales locales, des présents remis aux personnes âgées des Cigalines, etc. La crise sanitaire a malheureusement eu raison des traditionnels spectacles de Noël proposés aux enfants par la Fédération des œuvres Laïques, du cinéma de Noël et du repas de Noël organisé à la cantine et offert par la Ville. Néanmoins, afin de marquer le coup et pour garder l’esprit de Noël,  Cécilia Louvion, adjointe aux Affaires Scolaires et Céline Jean, service scolaire, ont eu la formidable idée d’offrir un cadeau à chacun des 630 élèves des 5 écoles primaires et maternelles de la ville.

VERDICT DU CONCOURS DES BALCONS FLEURIS : 10/10 COMME À L’ÉCOLE DE FANS !

Même si le nombre de participants a été moins important en 2020 que les années précédentes en raison du premier confinement que nous avons subi au printemps, plus de vingt Sisteronaises et Sisteronais s’étaient inscrits au concours des jardins et balcons fleuris, organisé chaque année par la ville dans le but d’offrir à nos visiteurs, et pour nos yeux également, une image sublime de Sisteron qui compte, rappelons-le, pas moins de 3 fleurs au prestigieux label des villes et villages fleuris !

ACTION DE SOUTIEN À LA CULTURE : ESSENTIELLE AU BIEN-ÊTRE DE TOUTES LES ÂMES !

Une action de soutien à l’enseignement artistique et à toutes formes d’art s’est déroulée dans notre ville le samedi 19 décembre dernier. C’est sur le parvis de la gare SNCF de Sisteron, qu’une cinquantaine de personnes, appartenant en majorité au milieu culturel, accompagnées de nombreux soutiens, manifestaient pacifiquement pour la réouverture de toutes les activités artistiques et des salles de spectacles. Cette action était organisée sous l’impulsion du collectif national ‘‘Dansez sinon nous sommes perdus’’, qui regroupe des professeurs et des élèves de danse, du cirque, d’arts plastiques, de musique, en conservatoire ou pas, etc.

CINÉMA REX : GUY MICHEL FIN PRÊT À ROUVRIR !

Qui ne connaît pas Guy Michel ? Le gérant du cinéma Rex de Sisteron est, ce qu’il convient d’appeler, une figure locale. Son verbe haut et sa passion débordante pour son art explosent dès que l’on parle du Rex.  À 56 ans, Guy Michel ‘‘vit’’ plus que jamais cinéma, et ce fils d’une belle famille sisteronaise, celui dont le grand-père a créé SudAlpes, dirigé ensuite par son père, a toujours eu cette passion cinéphile : « Quand j’étais gamin, chez mes grands-parents à Nice, je prenais le Nice-Matin et je regardais les horaires des films. Papy ! On va aller au Rialto voir tel film, puis au Variété et ensuite au Gaumont… J’avais 10 ans ! » Et aujourd’hui, qu’en est-il du Rex après 10 mois de fermeture, réouverture, puis nouvelle fermeture, à cause de ce fichu virus qui nous pourrit la vie ?

TU PEUX PARTIR MA TOUTE BELLE : LIVRE CHOC, PASSIONNANT ET BOULEVERSANT !

Rien ne prédestinait cet infirmier d’Oraison à écrire un livre. Rien, sinon un drame ! ‘‘ Tu peux partir ma toute belle’’ est le récit autobiographique d’une histoire d’amour qui, certes se termine de manière dramatique, mais qui ouvre aussi une porte sur une gestion bienveillante de la fin de vie. L’auteur parvient de façon très habile à mêler l’histoire sentimentale terriblement cruelle et injuste, avec sa profession auréolée d’une dimension humaine hors normes. Karine et David se sont retrouvés 20 ans après un flirt de jeunesse sur les bancs de l’école d’infirmiers. La passion n’a pas baissé 2 décennies plus tard, et les retrouvailles sont intenses jusqu’à la démesure. La vie sentimentale perturbée chez les 2 protagonistes retrouve alors toute sa sérénité. Mais c’était sans compter avec la maladie de Karine qui hypothèque le bonheur à venir… Les 2 amants, avides du bonheur de cette seconde rencontre, savent que le temps de ce bonheur est malheureusement compté.


ARPD : ASSOCIATION QUI AIDE À RÉSOUDRE LES DISPARITIONS DE PERSONNES !

D’après le Ministère de l’Intérieur, plus de 40.000 personnes disparaissent chaque année en France. Parmi ces disparus plus de 30.000 sont retrouvés, mais environ 10.000 disparitions classées inquiétantes restent non élucidées. Face à ce triste constat, l’association nationale d’assistance et de recherche de personnes disparues (ARPD) a été créée en 2003 pour aider les enquêteurs et soutenir l’entourage des personnes disparues.

PARTENARIAT BIENVEILLANT EN FAVEUR DE NOTRE JEUNESSE

Il s’agit en effet d’une très belle initiative menée de concert par la municipalité de Sisteron, son Département Jeunesse et Pôle Jeunes, et l’Université Solidaire, association créée en 1998 dans les Bouches-du-Rhône, basée dans la cité de Paul Arène depuis 3 ans, qui a pour objet de lutter contre toutes formes de pauvreté et d’exclusion dans les domaines de l’animation, du sport et de la culture, et que notre journal avait présentée à ses lecteurs quelques semaines plus tôt (SJ.3852 du 14/11/2020). Daniel Spagnou, maire, et Cédric Gillet, président de l’Université Solidaire, ont ainsi scellé d’une plume indélébile une convention qui vise à permettre à des jeunes d’obtenir un Brevet d’Aptitude à la Fonction d’Animateur (BAFA), ou encore le Brevet d’Aptitude à la Fonction de Directeur (BAFD). La signature officielle s’est déroulée à l’Hôtel de ville en présence de Vincent Basset, directeur du Pôle Accueil Jeunesse, de Christine Reynier, adjointe déléguée aux Affaires Sociales et de Sylvia Oddou, conseillère municipale déléguée à la Jeunesse. La convention ainsi paraphée définit les modalités et les moyens engagés pour la mise en œuvre du projet Ville Vie Vacances 2021.

Extrait Sisteron Journal 3857 – 19/12/2020

LES « APÉROS CLOCK » DE L’HORLOGE KA’FÉ : ON TRINQUE MAIS CHEZ SOI !

Il y a 4 ans, Karine Villard et Alexandra Varloteaux ont racheté le fond de commerce du café de la place de l’Horloge, et ont déployé toute leur énergie pour rénover ce lieu en seulement 4 mois, pour en faire un établissement accueillant, convivial et agencé avec beaucoup de goût : l’Horloge KA’fé. L’ambiance intime qui se dégage de ce lieu, loin du brouhaha des bars traditionnels, ainsi que la superbe terrasse ouverte sur la place de l’Horloge, attirent une clientèle fidèle et de nombreux touristes en période estivale. Cet établissement était devenu un lieu de rencontre incontournable du paysage sisteronais, animé par de nombreux concerts, été comme hiver. De nombreux projets attendaient leur concrétisation, mais se trouvaient contrariés par l’apparition de l’épidémie de la Covid-19.

Extrait Sisteron Journal 3857 – 19/12/2020

COMME AVANT : GRAND RETOUR DE JULIE JOURDAN !

La jeune chanteuse originaire des Alpes de Haute-Provence, Julie Jourdan, réside maintenant à Marseille. Maman épanouie de 2 adorables fillettes, elle vit depuis plusieurs années de sa passion : la chanson ! Une passion qui ne l’a jamais quittée depuis ses 5 ans : « Elle fait partie de moi ! » Mais en ce moment il est très difficile pour Julie de ne pas pouvoir exercer son métier. Julie Jourdan, qui a remporté en 2002 la finale de l’émission ‘‘Graine de Star’’ diffusée à l’époque sur M6, vient de sortir une nouvelle chanson, composée pendant le premier confinement, juste après avoir mis au monde sa seconde fille : « Lorsque je parlais aux gens, il y avait sans cesse ces 2 mots, comme avant, qui revenaient. Avant, on pouvait s’embrasser, se voir, sourire, respirer, etc., sans ce masque qui cache nos émotions. Vivement que tout cela revienne, comme avant. »

Extrait Sisteron Journal 3857 – 19/12/2020

LE PONT D’ENTREPIERRES A ÉTÉ ENTIÈREMENT RÉNOVÉ !

Dans le magnifique petit village d’Entrepierres, le pont de l’école, qui enjambe le ‘‘Riou du Jabron’’ et qui relie la commune aux hameaux voisins de Vilhosc et de St-Symphorien, a fait peau neuve. Construit il y a exactement 100 ans, rénové plusieurs fois, ce pont donnait quelques nouveaux signes évidents de fatigue. Grâce au financement du Conseil départemental, et avec l’aide de la Direction Départementale de l’Équipement et de la Maison Technique de Sisteron, un nouvel ouvrage a été réalisé à la fois plus moderne et plus sécurisé.

Extrait Sisteron Journal 3857 – 19/12/2020

IMPROVISIUM 2.1 : NOUVEL ALBUM DU PIANISTE NICOLAS CANTE POUR 2021 !

Le théâtre Durance a accueilli Nicolas Cante en résidence. L’occasion pour le pianiste et musicien électronique marseillais de répéter son nouvel album ‘‘Improvisium 2.1’’, enregistré en mars dernier et dont la sortie est prévue début 2021. La sonorité de ce nouvel album, qui succède à ‘‘Improvisium 1.1’’, est orientée vers les musiques répétitives (Steve Reich), drones (Charlemagne Palestine), minimalistes (Ryuichi Sakamoto, Morton Feldman), piano préparé (John Cage), et musique électronique (Aphex Twin, Alva Noto) : « Depuis plusieurs années je mélange différents genres musicaux du jazz à la pop en passant par la musique improvisée et la musique électronique. Ma spécialité consiste à jouer du piano transformé en temps réel par l’ordinateur » explique l’artiste.

Extrait Sisteron Journal 3857 – 19/12/2020

UN MAGASIN BIO À LA PLACE DE L’ANCIEN LIDL

Les travaux ont commencé dans les locaux de l’ancien magasin Lidl, situé au parc d’activités Val Durance, et c’est à la mi-janvier 2021 que devrait ouvrir le 36e magasin de la marque ‘‘Marcel & Fils Bio’’, fondée par Marcel Dufour. L’enseigne se développe depuis 11 ans dans le quart Sud-est de la France et a fait de ce territoire son principal pôle de développement. C’est aujourd’hui Emmanuel Dufour, fils de Marcel, qui dirige l’entreprise qui compte 400 salariés, qui réalise un chiffre d’affaires de 75 millions d’euros (2020) et qui devrait générer 10 emplois à Sisteron.

Extrait Sisteron Journal 3857 – 19/12/2020