Archives pour la catégorie INFORMATIONS LOCALES

LES GANDON : « NOTRE VIE DE FAMILLE CONFINÉE ! »

Après deux semaines de confinement, la vie des Bas Alpins et des Sisteronais s’organise tant bien que mal. Au quartier du Thor, où la petite et sympathique famille Gandon s’est installée il y a 10 ans, cette situation, nouvelle et atypique, est l’occasion de se retrouver et de partager ensemble des moments privilégiés. Jardinage, bricolage et jeux de société sont au programme de ces longues journées, avec parties de ‘‘baby foot’’ pour désigner celui qui fera la vaisselle ! Même si le contact physique est prohibé, c’est l’occasion pour Benjamin et Virginie de prendre des nouvelles de la famille restée du côté de Valence et en Haute-Savoie.

(Extrait Sisteron Journal 3821 – 04/04/2020)


 

ET APRÈS REVIENDRA LE GRAND AIR !

Une fois passée la période de confinement, nous aurons tous besoin d’évasion au grand air. Ce sera certainement le moment de rendre une visite à la nouvelle concession de camping cars, ADL (Atelier Durance Loisirs), qui a ouvert ses portes le 10 mars dernier, allée des Chênes au parc d’activités Val de Durance. C’était juste avant le confinement et les restrictions de circulation… Cette jeune société est spécialisée dans la vente, la location et la réparation de camping cars.

(Extrait Sisteron Journal 3821 – 04/04/2020)


 

FANFARE DU BOUMAS : DÉJÀ 100 ANS !

Cela fait plusieurs décennies maintenant, même un siècle pour la partie fanfare, que l’association sisteronaise le ‘‘Quadrille Sisteronnais’’ et sa ‘‘Fanfare du Boumas’’, animent avec ardeur et bienveillance les nombreux événements de notre cité. L’union de ces danseurs et musiciens s’est faite en 1925 grâce à Henriette Massot-Devèze, dont un parc porte le nom. Aujourd’hui, composée d’une cinquantaine de membres, âgés de 6 à 85 ans, l’association fait perdurer la tradition sisteronaise, dans et hors les murs de la cité de Paul Arène, en animant toutes sortes de festivités et en arborant des costumes fidèles à l’ancienne époque.

(Extrait Sisteron Journal 3821 – 04/04/2020)


 

ROC ET FALAISE : PASSION DÉVORANTE !

Laure Pesteil et son équipe de l’association sisteronaise ‘‘Roc et Falaise’’ n’ont pas attendu les consignes officielles pour stopper leurs activités : « L’escalade, que ce soit en salle sur notre mur, ou à l’extérieur, est un sport particulier et dès le départ, nous ne voulions pas être à l’origine d’un éventuel accident qui aurait mobilisé les secours, alors qu’avec le virus ils ont autre chose à faire. » Sage décision pour ce club plus que trentenaire qui réunit près de 130 licenciés.

(Extrait Sisteron Journal 3821 – 04/04/2020)


 

FIN DE SAISON POUR LE CO SISTERON !

Depuis plusieurs semaines, joueurs, dirigeants et entourage du club de rugby sisteronais se doutaient que l’annonce finirait bien par tomber. C’est donc désormais officiel, la Fédération Française de Rugby a décidé de clore la saison 2019-2020 du fait de la pandémie que nous connaissons tous du Covid-19 : une sage et logique décision qu’il convient de saluer et qui finalement n’étonnera personne !

(Extrait Sisteron Journal 3821 – 04/04/2020)


 

RENCONTRE AVEC NOTRE TALENTUEUSE CHANTEUSE CALICE

Alors que les vidéos pullulent sur internet en ces temps de confinement, on pourrait s’étonner de ne pas y entendre l’espiègle Calice nous entonner l’un de ses refrains favoris, la guitare à la main : « J’ai été malade et je me remets actuellement. Attention, ça n’a rien à voir avec le Coronavirus, mais je fais très attention ! » confie la chanteuse à la voix d’or et aux yeux rieurs. Bien sûr, le confinement a stoppé ‘‘net’’ les activités de celle qui, outre ses spectacles et ses chansons, anime 3 chorales de la région.

(Sisteron Journal 3821 – 04/04/2020)


 

LA MAISON DE LA PRESSE S’ACCOMMODE

Avec l’état de confinement décrété par le gouvernement depuis deux semaines, les villes et villages voient leurs commerces très impactés. Pour la Maison de la Presse de Sisteron, qui distribue entre autres notre hebdomadaire, cette période correspond à une baisse de fréquentation de 75%. Il est vrai que les gens se rendent en ville pour acheter l’essentiel une à deux fois par semaine. Ils récupèrent le programme télé, quelques  magasines féminins, mais guère davantage. Même les jeux ludiques et ceux à gratter sont en perte de vitesse depuis le début du confinement.

(Extrait Sisteron Journal 3821 – 04/04/2020)


 

LES RESTOS DU CŒUR : CONTRE VENTS ET MARÉES ILS SONT TOUJOURS LÀ !

Vaille que vaille, virus ou pas, les bénévoles des Restos du Cœur de Sisteron étaient au Tivoli mardi matin pour distribuer sacs et cartons à repas aux près de 100 familles bénéficiaires du secteur : elles seront plus de 180 au fil des jours ! Seuls les bénévoles de plus de 70 ans étaient confinés pour obéir aux consignes des Restos. Le problème est que, justement, nombre de ceux-ci ont passé ce cap ! Du coup, sur les 26 bénévoles habituels, ils ne sont plus que 6 ou 7 à pouvoir offrir leur cœur et  leurs bras ! Heureusement, plusieurs ‘‘bénévoles d’un jour’’ sont venus donner un coup de main pour la première distribution de la campagne d’été.

(Extrait Sisteron Journal 3821 – 04/04/2020)


 

CORONAVIRUS OU PAS : ÉTERNELLE EST LA MUSIQUE !

Il existe de grandes similitudes de moyens mis en œuvre par l’Éducation Nationale en cette période de confinement, et ceux des enseignants de l’École de Musique Intercommunale du Sisteronais Buëch. La grande différence est que, si les cours et devoirs assurant la continuité pédagogique des enseignements sont obligatoires dans les établissements du Primaire et du Secondaire, la poursuite d’un enseignement musical est basée sur le volontariat des élèves.

(Extrait Sisteron Journal 3821 – 04/04/2020)


 

DANIEL SPAGNOU DEMEURE ACTIF AU QUOTIDIEN FACE À LA CRISE !

Comme il a promis de le faire de manière régulière, le maire de Sisteron, président de la Communauté de Communes Sisteronais Buëch et de l’association des Maires des Alpes de Haute Provence, Daniel Spagnou communique en toute transparence avec les Sisteronaises et les Sisteronais. Grâce à notre support, le Sisteron Journal, il reste en contact avec les administrés de la commune, poursuivant ainsi la mission qui lui a été confiée : « J’ai participé, mardi dernier durant plus d’une heure, à une visio-conférence avec François Baroin, président de l’association des Maires de France. L’échange a été direct et a notamment permis de faire le point sur la situation à Sisteron et dans le département…, »

(Extrait Sisteron Journal 3820 – 28/03/2020)