INFORMATIONS LOCALES

now browsing by category

 

CÉRÉMONIE COMMÉMORATIVE DU 18 JUIN

C’est sous la conduite de Sébastien Nade et en présence du maire de Sisteron Daniel Spagnou, de l’ancien Ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, du sénateur Jean-Yves Roux, de Robert Gay vice-président du Conseil départemental, et de la sous-préfète de Forcalquier Natalie William, que s’est déroulée, devant le monument de la Résistance, la cérémonie commémorative de l’Appel Historique lancé par le Général de Gaulle le 18 juin 1940, refusant la défaite et demandant à poursuivre le combat contre l’envahisseur allemand. Nous pouvions également remarquer la présence de plusieurs élus de Sisteron, des autorités militaires, des dirigeants et membres de nos associations patriotiques et des drapeaux, sans oublier trois membres du Conseil municipal jeunes de Sisteron.

LES RUES DE SISTERON ONT VIBRÉ POUR LE 40E ANNIVERSAIRE DE LA FÊTE DE LA MUSIQUE

Beaucoup d’entre nous n’étaient pas encore de ce monde lorsque s’est déroulée la première fête de la musique ! Nous sommes en 1982, François Mitterrand, l’année précédente, était élu Président de la République. Jack Lang, nommé Ministre de la Culture, décidait de mettre en application l’idée du musicien Joël Cohen, à savoir d’organiser une grande fête de la Musique à l’occasion du premier jour de l’été. Depuis les premières années de sa création, la fête de la Musique est dignement célébrée à Sisteron. Chaque année nous pouvons apprécier sur des petites scénettes ouvertes, disposées ici et là dans le centre-ville, des musiciens, chanteurs et groupes. Certaines brasseries et restaurants proposent aussi de petits concerts avec des artistes locaux, mais aussi de belles découvertes.

DANIEL SPAGNOU : OFFICIELLEMENT DE RETOUR AUX AFFAIRES !

Lorsqu’il était député, Daniel Spagnou invitait chaque année la presse pour sa rentrée politique. C’était un moment convivial où l’on pouvait débattre sans filtre des sujets importants nationaux, régionaux, départementaux et locaux. Après une période d’hospitalisation, le maire de Sisteron organisait le mercredi 15 juin un apéritif avec la presse locale, afin de signaler son retour aux affaires : « J’ai promis à mon chirurgien et à ma famille de reprendre crescendo, en douceur. J’irai jusqu’au bout de mon mandat, mais ce sera le dernier. J’ai plusieurs fonctions, je pourrais peut être prendre la décision de quelques allègements. » Daniel Spagnou tenait à remercier tous ceux, nombreux, qui lui ont témoigné leur sympathie : « J’ai reçu plus de 1600 lettres auxquelles je répondrai personnellement. »

UNE NOUVELLE PODOLOGUE-PÉDICURE S’EST INSTALLÉE

Laura Borg, jeune femme très sympathique et souriante âgée de 26 ans, a effectué sa première année d’étude à l’école de podologie de Marseille, qui malheureusement a été fermé par l’Agence Régionale de Santé (ARS), suite à des problèmes avec son directeur. L’école phocéenne a donc dispersé ses 90 élèves dans d’autres écoles, un peu partout en France. Ce sera Toulouse pour Laura Borg où elle termine ses études avec brio. Diplômée, elle décide de s’installer en tant que podologue-pédicure à Sisteron, sa ville natale, dans l’ancien cabinet de son beau-père, le Docteur Villecroze (kinésithérapeute). Après quelques travaux de réfection, le 38, rue des Combes est prêt à recevoir de nouveaux patients, Laura a ouvert son cabinet le 10 mai dernier.

DEUX ÉTOILES AU GUIDE MICHELIN POUR SISTERON !

L’Office de Tourisme Sisteron-Buëch ne cache pas sa fierté de pouvoir à nouveau apposer, sur la porte de son bureau de Sisteron, le macaron avec les 2 étoiles pour Sisteron au guide Michelin Voyage 2022, qui indique « Mérite le détour ». Cette distinction, que l’Office de Tourisme de Sisteron tient à partager avec les habitants, les commerçants, les services municipaux et intercommunaux, contribue grandement à la renommée de la Perle de la Haute-Provence. Effectivement la ville de Sisteron mérite bien un détour et un séjour, pour découvrir et redécouvrir la majestueuse Citadelle, la clue et le Rocher de la Baume, merveilles géologiques situées sur la route du Temps de l’UNESCO Géoparc de Haute-Provence, ses musées, ses galeries d’art et un centre-ancien animé, où il fait bon flâner et vivre avec de nombreux commerces et restaurants accueillants, sans oublier les nombreux artisans d’art et artistes.

RETOUR DU FESTIVAL ESTIVAL DU LIVRE À SISTERON

Véritable couteau suisse de la vie régionale, départementale, municipale et commerçante, Nicolas Laugier n’en dirige pas moins la Maison de la Presse de la rue Droite à Sisteron. Celui qui est président régional Sud-est de Culture Presse, a une idée par seconde, et vient de faire renaître le Festival Estival du Livre qu’il organisait l’été dans son magasin. Ainsi, depuis le samedi 11 juin, il reçoit un samedi matin sur deux minimum, un auteur local ou régional, et il organise une rencontre entre ce dernier et les lecteurs qui viennent généralement avec grand plaisir à sa rencontre au magasin dès 9h du matin, jusqu’à 12h.

Notez le programme

18 juin : Alain et Marie-Christine Arnaud, road-trip moto, Parenthèses motocyclistes.

2 juillet : Nicole Richebois, L’héritage maudit.

16 juillet : Jean-Paul Nadéo, À la découverte de la route Napoléon.

30 juillet : Sophie Etienbled, Théopolis cité perdue.

13 août : René Frégni, Minuit dans la ville des songes.

27 août : Serpan, Le retour de Berlu.

Et en septembre : Le photographe Emmanuel Breteau.

PLAN D’EAU DES MARRES : TOUS À LA BAILLE DÈS CE SAMEDI 18 JUIN !

Avec l’arrivée des grosses chaleurs, la meilleure nouvelle que nous pouvions donner à nos lecteurs, c’est sans aucun doute l’ouverture, ce samedi 18 juin, du plan d’eau des Marres. Lundi dernier, Franck Pérard, adjoint aux Travaux, accompagné de Jean-Charles Minetto, directeur du Service technique, d’Elodie Jourdan, déléguée adjointe aux Sports et de Cyril Rouvier, directeur du Service des Sports à la Ville de Sisteron, s’est rendu sur place afin de constater le bon fonctionnement de la structure et le parfait remplissage des bassins. L’ouverture du plan d’eau des Marres signe le début de la période estivale, que nous souhaitons la plus paisible et agréable pour tous les Sisteronais, mais aussi tous nos amis visiteurs.

JEUNES, SOLIDAIRES ET CITOYENNES : LA PALME POUR NOS LYCÉENNES !

Le lycée Paul Arène de Sisteron s’est à nouveau distingué en remportant, au niveau national (excusez du peu), un concours ouvert à toutes les classes des établissements d’enseignement du second degré, publics et privés sous contrat. Organisé par l’École Nationale Supérieure de la Sécurité Sociale, en partenariat avec le Ministère de l’Éducation Nationale, cette 4e édition du concours « Jeunes, solidaires et citoyens » se proposait d’exploiter la thématique de la protection sociale à travers une liste de quatre thèmes, à savoir : Quelles leçons tirer de la crise sanitaire sur le plan de l’éthique ? Assurance maladie, les voies de l’autonomie. Comment lutter contre l’isolement de notre génération ? Les jeunes, actifs et sportifs ?

LA SISTERONAISE LOUNA AUBERT EST CHAMPIONNE DE LA COUPE DU MONDE WAKO 2022

Notre petite perle sisteronaise arrache un titre, et pas n’importe lequel puisqu’il est question de la coupe du Monde Wako de kickboxing ! C’est au mois de mai, à Istanbul en Turquie, que notre championne, sélectionnée en équipe de France, était engagée dans cette compétition dans la catégorie Low Kick Junior -52kg, sous la direction de Sofiane Allouache et Mohamed Zhari. Pour Louna tout commence par un stage avec l’équipe de France, au Creps de Reims, pour lequel elle a été sélectionnée suite à ses bons résultats en K1 et Kickboxing. Trois jours intenses à se préparer pour la coupe du Monde. Louna est sceptique, et pourtant, le jour de son anniversaire, elle reçoit un mail qui lui annonce qu’elle part en Turquie !

ILS PÉDALENT POUR PROMOUVOIR LE DON DE MOELLE OSSEUSE !

Force et caractère sont souvent les deux termes employés lorsqu’on doit faire face à la maladie. Et c’est justement de force et de caractère que Jacques Courtage a fait preuve lorsqu’on a détecté chez lui une leucémie ! Cet ancien sergent-chef du corps des sapeurs-pompiers de Marignac a été suivi à l’hôpital de Purpan : « C’est un Allemand qui m’a donné sa moelle osseuse et qui m’a sauvé la vie » devait-il nous confier lors de son passage à Sisteron la semaine dernière. En effet, accompagné de plusieurs sapeurs-pompiers de Haute-Garonne, d’un gendarme membre de sa famille, d’une infirmière et d’une petite équipe logistique, Jacques Courtage s’est lancé un défi qui vise à parcourir quelques 900km à vélo, depuis la Savoie jusqu’aux rives de la Garonne.

L’IMMIGRATION TRANSFRONTALIÈRE À L’HONNEUR

C’est à la salle de l’Alcazar à Sisteron, que s’est tenue, le samedi 11 juin dernier durant l’après-midi, une passionnante exposition, agrémentée d’une conférence sur le thème de ‘‘l’immigration transfrontalière et forestière dans les Alpes-du-Sud’’. Cet événement était organisé par le Comité de jumelage Sisteron-Fidenza. Les débats furent animés par Jacqueline Siri-Lhermet, qui a travaillé d’arrache-pied durant plusieurs années, afin de recueillir nombre de témoignages d’ouvriers, notamment Édouard Zunino, et de patrons tels Jacques Calvi, Alexandre Pesce, Joseph (Franco) Minetto…, des archives et des photographies exposées : un fabuleux travail qui mérite d’être valorisé !

INDOCHINE : JOURNÉE NATIONALE D’HOMMAGE !

C’est à Aubignosc, où se trouve la stèle bi-départementale des Alpes de Haute-Provence et Hautes-Alpes, que s’est déroulée, mardi 7 juin, soit un jour avant la date officielle, la commémoration en hommage aux Morts pour la France en Indochine. Pourquoi un jour avant ? Simple ! Depuis quelques années maintenant, une tradition s’est installée sous l’impulsion de Jean Vernet, responsable local de l’association des Anciens Combattants d’Indochine, consistant à inviter une classe de l’école municipale pour assister, et participer à la cérémonie. Les enfants n’ayant pas école le mercredi, c’est donc tout naturellement que la cérémonie a été avancée d’une journée. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’idée porte ses fruits.

UNE BELLE FIN DE SAISON POUR LE SFC AVEC DES FORTUNES DIVERSES ET DES JOUEURS SOLIDAIRES

Le week-end dernier aura été décisif pour nos équipes du Sisteron FC. En effet, en tournoi du côté de Clermont-Ferrand, nos jeunes U17 (-17 ans), ont fait la fierté de la Citadelle en réalisant un parcours sans faute ! Face à des formations de niveau souvent supérieur, nos garçons sont parvenus à se hisser jusqu’en finale de ce tournoi national. Mieux encore, au terme d’une partie acharnée, aucune formation ne faisait la différence et nos joueurs parvenaient à s’imposer dans la séance des pénaltys. C’est ainsi qu’ils devaient tout simplement remporter le tournoi : un véritable exploit pour ces jeunes qui ont été honorés par leurs dirigeants et les élus sisteronais dès leur retour. Toutes nos félicitations à l’équipe et aux éducateurs.

PREMIÈRE RANDO VTT DE LA CITADELLE

Dimanche dernier, la Team Youyou, nouvelle association sisteronaise, organisait son premier grand événement, une rando VTT sur les hauteurs de Sisteron. Le beau temps était de la partie, et les amateurs de vélo en terrains arides et pentus ont répondu nombreux à l’invitation festive. Tout avait été parfaitement organisé, plusieurs parcours selon les compétences de chacun, et surtout des circuits totalement sécurisés par les bénévoles de l’association. Concernant le ravitaillement, ce sont les produits locaux et de qualité qui ont été privilégiés : pain bio de Pain Loré, jus de pomme et de poire de Ludovic Lombard, fromages du Petit Jabron, pommes labellisées, charcuterie de la boucherie Giraud, etc. Et, puisque la vie est une fête, pour ajouter une touche d’humour et de bonne humeur à la manifestation, le clown Lolo était chargé de l’animation !

DES MOMENTS PRÉCIEUX, DES INSTANTS PRIVILÉGIÉS, DES SOUVENIRS IMPÉRISSABLES

Nous annoncions dans notre précédente édition, l’arrivée à Sisteron de la sélection nationale de Côte d’Ivoire de rugby. Lundi dernier, la délégation posait ainsi ses valises dans notre cité, pour une semaine de stage préparatoire à la coupe d’Afrique des Nations prévue à Marseille le mois prochain. Les joueurs, de ‘‘beaux bébés’’ comme on dit dans le jargon, ont immédiatement fait l’unanimité de par leur gentillesse, leur disponibilité et leur savoir-vivre. Que ce fut beau de les voir évoluer sur la pelouse de la Chaumiane afin de peaufiner les combinaisons et les tactiques ! De nombreuses personnes furent agréablement étonnées de les apercevoir à la salle de sport Next Step, située au parc d’activités Val Durance, et les bénévoles du COS ont particulièrement adoré les nombreux échanges.

L’OM REMPORTE LA COUPE MÉDITERRANÉE À SISTERON FACE À NICE

La ville de Sisteron, et plus particulièrement le complexe Pierre Lanza au quartier de Beaulieu, a été le théâtre d’une bien belle compétition régionale, organisée par la Ligue Méditerranée de football, à savoir les finales des coupes opposant les meilleures formations de la région Sud. Les spectateurs, Sisteronais et venus de toute la région, se sont délectés d’un spectacle somptueux et de rencontres prestigieuses dans diverses catégories de jeunes, féminines et seniors.

Étaient au programme les finales suivantes : Marignane-Gignac vs Avignon (U18F) ; pour les moins de 20 ans, une opposition entre Grasse et Arles ; Olympique de Marseille vs Toulon (U15F), Carnoux vs St-Maxime en seniors, et un certain OM vs Nice dans la catégorie des – de 14 ans. Notre journal a eu le bonheur de suivre justement cette dernière rencontre énoncée, qui devait nous permettre de voir évoluer quelques pépites dont les noms pourraient, d’ici quelques années, faire grand bruit.

LES GAVOTS DE LA CITADELLE TOUJOURS SUR LE PONT !

Ils se retrouvent inlassablement autour de la langue de Frédéric Mistral, ils la parlent, ils la chantent, et leurs yeux brillent en la faisant vivre. Sans bruit superflu, ils préservent et font progresser notre belle langue provençale.  Si ‘‘Lei Gavot de la Ciéutadello’’ ont choisi de n’avoir plus de président depuis 8 mois, c’est une direction collégiale qui veille aujourd’hui à la destinée de cette institution sisteronaise : « Notre association est bien vivante, elle fonctionne, elle avance et poursuit son but premier de proposer un temps et un lieu pour apprendre et parler le provençal en pays sisteronais. » Lors de leur récente assemblée générale, en présence de Léa Payan, déléguée adjointe à la Culture, les Gavots rappelaient qu’en son temps, Henriette Massot-Devèze créa ‘‘l’Escolo de Durènço’’, où l’on apprenait déjà le provençal à Sisteron. Celle qui avait rencontré Frédéric Mistral fut d’ailleurs désignée ‘‘Mestresso d’Obro du Félibrige’’ et porta la Cigale d’Argent.

L’ASSOCIATION DES COMMERÇANTS DE SISTERON (APACS) : AU MIEUX DE SA FORME !

L’association des commerçants de Sisteron (APACS), a mis le turbo dès ce printemps, et le soleil n’est pas seulement dans le ciel, car il est aussi dans le cœur des commerçants. Président de l’Apacs, mais aussi adjoint au commerce et à l’artisanat, Nicolas Laugier se réjouit de constater que, ce qui semble bien être la sortie de la crise Covid, s’accompagne d’un élan que les 120 adhérents de l’Apacs (il y a 150 commerces en centre-ville) ont bien l’intention d’accompagner : « Il y a peu de temps encore, nous avions 20% de cellules vacantes, aujourd’hui nous n’en avons plus que 4%. » Pour information, les cellules vacantes sont les commerces fermés, à vendre ou à louer.

LE CORSO REPREND VIE À SISTERON !

Le Corso, lors de la traditionnelle fête de Pentecôte à Sisteron, est une coutume qui se respectait d’année en année, il y a bien longtemps, mais qui reprend vie désormais, pour le bonheur de tous ! Cette année, la parade de chars organisée par le Comité des fêtes de la ville, sous l’impulsion de son président Jean-Paul Laurent et de son équipe de bénévoles dynamiques et motivés, s’est déroulée le lundi 6 juin durant l’après-midi, avec notre ami Pierre Garcia à l’animation sonore.  Le défilé était accompagné de la musique de la ‘‘Fanfare du Boumas’’, du groupe ‘‘Les copains d’abord’’ venu du pays dignois, de ‘‘La Banda musicale valentinoise’’, mais aussi des danseurs, petits et grands, de notre adoré Quadrille Sisteronnais.

LA FÊTE ET LE CORSO DE SISTERON ONT ATTIRÉ UNE FOULE NOMBREUSE ET ENCHANTÉE

Ils sont malheureusement déjà repartis ! Oh misère ! Car soyons honnêtes, on aurait bien aimé les retenir encore un peu… Ils ? Ce sont nos amis les forains qui, durant ce long week-end de Pentecôte, ont animé notre ville de Sisteron dans une ambiance chaleureuse et conviviale. Que ce fut ‘‘trop bon’’ d’entendre de nouveau dans les enceintes des manèges, après deux années d’abstinence à cause de la crise sanitaire : « Au maximum de la puissance ! Les pieds en l’air, la tête en bas ! Attention, on accélère ! Vous êtes fatigués ! » Et la jeunesse de répondre avec enthousiasme « On n’est pas fatigué… » La fête de Sisteron fut belle, peut être d’ailleurs l’une des plus belles de ces dernières décennies, avec une météo au diapason.