100 PRINTEMPS POUR LA PÉTILLANTE LÉA COULOMB

Nous avons assisté, samedi dernier, à une magnifique cérémonie en hommage à Léa Coulomb, née Bertagnolio, pour son 100e anniversaire. Évidemment les proches s’étaient réunis pour une journée festive, dans l’intimité familiale, qui s’est terminée par un somptueux repas dans un restaurant gastronomique. Mais avant de s’y rendre, tout le monde était accueilli en mairie de Sisteron par le maire Daniel Spagnou, en présence du père Gilbert Marijsse ainsi que du Quadrille Sisteronnais et sa fanfare du Boumas. (SJ. EXTRAIT DU VENDREDI 1ER MARS 2019)

 

LE CARNAVAL DE SISTERON S’ANNONCE SOMPTUEUX

Cette année, Mardi Gras aura lieu le 5 mars prochain. Dans l’optique d’offrir un cortège de chars encore plus somptueux que les années précédentes, les équipes carnavalesques de nos énergiques associations sisteronaises sont sur la brèche depuis plusieurs semaines et elles ne ménagent pas leur peine. Le dynamique Comité de fête de Sisteron, emmené par l’emblématique Jean-Paul Laurent, se mobilise pour faire de cette journée un moment convivial et joyeux, tant pour les enfants que pour les grands. (SJ. EXTRAIT DU VENDREDI 1ER MARS 2019)

LES GILETS JAUNES DES ALPES DU SUD SONT TOUJOURS LÀ !

Avant de rejoindre la manifestation bi-départementale prévue à Gap, quelques 300 Gilets Jaunes, venant de toutes les villes et villages des Alpes de Haute Provence, ainsi que de Laragne, ont fait escale à Sisteron le samedi 23 février dernier vers 11h. Cette manifestation pacifique s’est déroulée dans les rues du centre-ville, dans une ambiance bonne enfant. Les forces de l’ordre, présentes tout au long du parcours, n’ont pas eu à intervenir. Les manifestants ont quitté la cité de Paul Arène vers midi pour se rendre comme prévu en préfecture des Hautes-Alpes. (SJ. EXTRAIT DU VENDREDI 1ER MARS 2019)

 

6 SISTERONAIS HONORÉS POUR LEUR TOTAL DÉVOUEMENT

C’est avec beaucoup d’émotion que Daniel Spagnou, maire de Sisteron, a honoré dans le salon de l’hôtel de ville, en présence d’une assistance nombreuse composée d’amis et membres des familles, 6 Sisteronais, dont l’un était malheureusement absent pour une raison bien légitime. 3 employés communaux quittent la grande famille communale, dont 2 partent à la retraite. 3 autres se sont vus remettre la médaille d’honneur régionale, départementale et communale, qui récompense l’ancienneté des services rendus aux collectivités territoriales et à leurs établissements publics. (SJ. EXTRAIT DU VENDREDI 1ER MARS 2019)

DEUX FEMMES POUR UN FANTÔME ET LE PUBLIC

Lors du précédent samedi du marché, une foule d’admirateurs, amassée à l’auditorium fut divertie. Elle se tenait là, assise sur des sièges, à admirer ébahie une formidable pièce de théâtre. ‘‘2 femmes pour un fantôme’’, se nommait la pièce. Elle fût écrite par René de Obaldia en 1971 et superbement mise en scène quelques jours auparavant. Ledit homme écrit souvent des pièces délicieusement macabres qui ont toutes pour but de nous amuser mais également de nous faire réfléchir sur ce qui nous arrivera forcément un jour… (SJ. EXTRAIT DU VENDREDI 1ER MARS 2019)

 

25 ANS D’ÉCHANGES FRANCO-ESPAGNOLS

Sisteron est jumelée depuis 25 ans avec la ville espagnole d’Oliva et entretient à ce titre des relations privilégiées dans divers domaines, grâce à un Comité de jumelage bien dynamique qui, à l’instar de celui d’Herbolzheim, favorise les échanges musicaux dans ses projets. C’est ainsi qu’en avril dernier, 35 musiciens et 12 membres de l’Harmonie se sont rendus en Espagne, afin de participer à un échange avec le conservatoire professionnel d’Oliva. Ils y ont donné un concert sous la direction d’Antoine Rossfelder. (SJ. EXTRAIT DU VENDREDI 1ER MARS 2019)

L’AÉROCLUB SISTERON-VAUMEILH : STRUCTURE RECONNUE DANS LE MONDE !

L’assemblée générale de l’aéroclub international de Sisteron s’est déroulée le  dimanche 24 février dans les locaux de l’aérodrome, qui se trouvent sur le plateau de Vaumeilh. La réunion s’est tenue en présence du maire de Sisteron et président de la Communauté de Communes Sisteronais-Buëch, Daniel Spagnou ainsi que des élus des communes environnantes et sous la bienveillance de Christian Gallo, président du SIAG. Nous notions également la présence de nombreux pilotes et bénévoles de l’association. Cette réunion fut l’occasion de dresser le bilan de l’année précédente, de rappeler les activités de l’aéroclub et d’évoquer les projets pour 2019. (SJ. EXTRAIT DU VENDREDI 1ER MARS 2019)

TROPHÉE PIERRE JACOB : ANTHONY MARIN SUCCÈDE À NICOLAS TOST !

Une grande compétition sportive a eu lieu dans notre bonne ville de Sisteron le week-end dernier. Il ne s’agit pas d’une compétition régionale, il ne s’agit pas non plus d’une compétition départementale mais bel et bien d’une compétition nationale de billard français. Ce sport est également appelé billard carambole ainsi que billard à trois billes. Notre cité accueillait des joueurs de haut niveau, des quatre coins de l’hexagone. Si la majeure partie d’entre eux venait de la région PACA, les autres régions avaient également leurs représentants : région Auvergne-Rhône-Alpes, région Grand Est, ou encore d’Occitanie tel que notre ancien champion, tenant du titre, Nicolas Tost, qui vient du Cap d’Agde. (SJ. EXTRAIT DU VENDREDI 1ER MARS 2019)

 

ACCUEIL DE LOISIRS : DE FORMIDABLES VACANCES D’HIVER !

Durant les dernières vacances d’hiver, les jeunes Sisteronais inscrits à l’accueil de loisirs se sont amusés sans ménagement, bénéficiant en prime d’une météo clémente, voire printanière. Le jeudi 21 février dernier, le maire de Sisteron, Daniel Spagnou, a rendu visite aux enfants et adolescents qui lui ont réservé un accueil très chaleureux. Les équipes d’animateurs et de direction, qui assurent avec beaucoup de professionnalisme la réalisation d’un programme riche et varié, ont expliqué les différentes actions ludiques réalisées au Parc Massot-Devèze. (SJ. EXTRAIT DU VENDREDI 1ER MARS 2019)

SEL : AUTRE FAÇON DE CONSOMMER !

Le Système d’Échange Local (SEL) est une association dont les membres échangent entre eux des services, des savoirs et des biens. Ces échanges sont mesurés dans une autre unité que l’argent, dans le désir d’évoluer vers plus de citoyenneté et de solidarité. Au Sel des 3 Rivières de Sisteron, la monnaie s’appelle : le caillou. Pour certains, le SEL permet de suivre un cours, de donner une autre vie à des objets dans un cadre convivial, sans jamais toucher à son porte-monnaie. Pour d’autres, il répond à un choix de vie, une envie de se positionner, de résister au système dominant. (SJ. EXTRAIT DU VENDREDI 1ER MARS 2019)