CALICE ET SING : SOIRÉES PRISÉES DU SEGUSTERO !

Durant la période estivale, l’établissement Le Segustero, situé dans une ferme feutrée et atypique au cœur du parc d’activités Val de Durance, partenaire fidèle du Sisteron Journal, organise de nombreuses soirées qui dans l’ensemble attirent et font le bonheur de sa clientèle. La force de ces événements est de s’ouvrir à toutes les âmes. Ainsi, après la soirée jardin ou encore l’apéro Lounge, nous avons assisté la semaine dernière, samedi 17 août à un concert intimiste des plus agréable en présence de la formidable chanteuse et musicienne locale pétrie de talent : Calice ! (Extrait SJ 3791 – 24/08/2019)

 

JOURNÉES ESTIVALES DU FAIT-MAIN : ÉVÉNEMENT DEVENU INCONTOURNABLE !

Samedi 17 août se clôturait la 8e édition des Journées du Fait-Main. Cet événement, organisé par l’Association des commerçants (APACS) en partenariat avec la municipalité de Sisteron, est devenu incontournable : « Pour cette 3e journée nous recensons 44 exposants. De manière générale l’édition 2019 est un succès, nous avons même enregistré un record d’exposants en juillet » se félicite Nicolas Laugier, président de l’APACS. Partage et convivialité sont les maîtres-mots de l’ambiance générale qui règne au fait-main. (Extrait SJ 3791 – 24/08/2019)

1 David Leyour, spécialiste des toupies Laloye
2 Geneviève Galland et ses créations en galets
3 Michèle Lafont, une sisteronaise âgée de 76 ans dont la spécialité est la couture

LES AOUTIENS VISITÉS PAR NOS ÉLUS

Comme chaque été durant le mois d’août, le premier adjoint de Sisteron,  Jean-Pierre Templier, accompagné de plusieurs élus, rend visite aux campeurs qui séjournent au camping municipal des Prés-Hauts. « C’est toujours un plaisir que de venir à votre rencontre pour le traditionnel apéritif offert par la municipalité » a affirmé l’adjoint au maire. Ce dernier s’est réjoui de la fréquentation du site, tous les mobil-homes sont occupés et les autres emplacements également. (Extrait SJ 3791 – 24/08/2019)

MEMORY BIG BAND : GRAND BIG BANG DE BONHEUR !

C’est à un superbe spectacle qu’il nous a été donné d’assister le vendredi 16 août dernier au complexe des Marres. Jean-Paul Laurent, président, et tous les bénévoles du Comité des Fêtes de Sisteron avaient en effet convié le Memory Big Band à commémorer les 75 ans de la Libération de la France. Même si le 15 août 1944 est un moment sombre dans l’histoire de Sisteron (bombardement de la ville), c’est également celui du débarquement des troupes alliées en Provence et la libération progressive de la France du joug allemand. La soirée a été consacrée au répertoire de Glenn Miller, chef d’orchestre de Big Band Jazz et Swing Américain et compositeur adulé des années 40. (Extrait SJ 3791 – 24/08/2019)

 

JUMELAGE SISTERON-OLIVA : 35 ANS DE DÉVOUEMENT !

Depuis déjà 35 ans, le Comité de Jumelage Sisteron-Oliva s’active à maintenir le lien établi entre les deux communes, Sisteron pour la France et Oliva en Espagne. Pour cela l’association, composée d’une quinzaine de bénévoles dévoués, organise diverses animations tout au long de l’année : « Notre objectif est de favoriser les échanges scolaires entre les élèves sisteronais du lycée Paul Arène et les élèves scolarisés à Oliva. Ainsi nous récoltons de l’argent afin de financer les voyages entre nos deux pays » explique Monique Chana, présidente de l’association et adhérente du Comité depuis 1984. (Extrait SJ 3791 – 24/08/2019)

FERMETURE DU SERVICE DES URGENCES : RÔLE DU SMUR !

Lundi dernier, pour la 8e semaine consécutive, la mobilisation était vive devant le Service des Urgences de Sisteron qui, rappelons-le, reste fermé jusqu’à nouvel ordre entre 20h30 et 8h30. Nous avons évoqué les causes de cette décision prise par la direction du CHICAS, et nous continuons à espérer que la situation trouvera une issue favorable très rapidement. Pour l’instant, afin de pallier la problématique, certaines solutions ‘‘temporaires’’ ont été proposées et le rôle du Sisteron Journal est également de le rappeler. Dans cette optique, nous avons rencontré Sébastien Volpe, responsable de la société d’ambulances Volpe à Sisteron, également sapeur-pompier gradé de notre Centre de Secours. (Interview à retrouver dans le SJ 3791 du 24/08/2019)

ÉCRAN DU LAC : GRAND SUCCÈS DE LA SECONDE SOIRÉE !

L’Association Cinéma de Pays, dont le siège est à Ste-Tulle, propose des séances de cinéma itinérant toute l’année dans les villages des Alpes de Haute Provence qui ne possèdent pas de salle de cinéma proche. L’été, ce sont 2 manifestations, totalement gratuites,  qui sont organisées : Les Écrans de la Terre, à thématique environnement agricole, et les Écrans du Lac. C’est tout naturellement dans ce cadre que le plan d’eau des Marres a été choisi pour 2 projections : l’une le 18 juillet dernier ‘‘le voyage de l’eau de la Durance’’ et l’autre le mercredi 21 août sur le thème du barrage de Serre Ponçon. (Extrait SJ 3791 – 24/08/2019)

 

LE COS POURVOYEUR DE JEUNES RUGBYMEN TALENTUEUX ET PROMETTEURS !

Nous avons évoqué en quelques lignes la semaine dernière dans nos colonnes la belle épopée qui débute pour l’un de nos jeunes sisteronais, Maxime Duparchy qui vient d’être sélectionné dans le groupe Espoir ProD2 à Provence Rugby. En réalité il s’avère que plusieurs jeunes du club de Sisteron, le COS, sont quasiment dans le même cas et que la filière partenariale entre le club sisteronais et son grand frère aixois est des plus actives. En effet, des ponts sont créés depuis quelques années entre ces deux structures, nous l’avions largement évoqué dans le Sisteron Journal. Aujourd’hui, les graines semées commencent à germer et nos jeunes pouces se transforment peu à peu en de magnifiques plans qui pourraient bien porter dans quelques temps des fruits bien juteux. (Extrait SJ 3791 – 24/08/2019)

PATRONAGE : DES DÉBUTS ENCOURAGEANTS !

Nous avions présenté quelques mois plus tôt l’ouverture de l’association du Patronage de Sisteron présidée par Gauthier De Boisgelin, et dont l’objectif est d’apporter une aide aux devoirs à nos jeunes tout en proposant des activités et actions ludiques. Après 6 mois de fonctionnement, le nombre d’inscrits augmente crescendo. Plus de trente enfants se sont appropriés les lieux, où ils jouent, travaillent, déploient leurs talents artistiques et cultivent de beaux et bons légumes. Chacun prend ses marques peu à peu et vient passer un moment de joie et de paix au Patronage dans les jardins de la Maison Paroissiale de Sisteron, bien qu’il ne s’agisse en aucun cas d’une association religieuse. (Extrait SJ 3791 – 24/08/2019)

 

LE DON DE SANG : C’EST L’AFFAIRE DE TOUS !

Vendredi dernier, le 16 août, une collecte de sang réalisée par l’Établissement Français du Sang (EFS) s’est tenue toute la matinée à la salle de l’Alcazar de Sisteron, organisée avec le concours de l’association des donneurs de sang bénévoles ainsi que de la mairie de Sisteron. Pour rappel, actuellement il n’existe aucun traitement, ni médicament de synthèse capable de se substituer au sang humain. De plus, la durée de vie du liquide rouge est limitée : les collectes sont donc irremplaçables ! (Extrait SJ 3791 : 24/08/2019)

 

SISTEROUN ENFESTOULI : GRAND ET FRANC SUCCÈS DE LA FÊTE PROVENÇALE !

C’est le samedi 10 août dernier à 10h, sous un soleil de plomb que le maire de Sisteron, Daniel Spagnou ouvrait officiellement le village provençal établi sur la place de la Halte Routière. Entouré du Quadrille Sisteronnais, lui-même entraîné par la Fanfare du Boumas, le premier magistrat remerciait particulièrement les bénévoles des différentes associations provençales (lei Gavot de la Cieutadello, Parlaren Lis Aup, le Coumitat Dei Felibre Bas-Aupen, l’Association Paul Arène) grâce auxquelles cette deuxième édition estivale de la Fête Provençale permettait de mettre à l’honneur la diversité et la richesse du patrimoine provençal. (SJ 3790 : extrait du Grand Reportage – 17/08/2019)

 

DES CORÉENS ADMIRATIFS DE LA CITADELLE

Cette période estivale permet à notre ville d’attirer de nombreux touristes. En effet, ce n’est pas le nombre d’activités qui manque en cette période, ni la quantité des bâtiments culturels qui est insuffisante puisque chaque année de nombreux curieux viennent justement à Sisteron, parfois de très loin pour assister à nos événements ou découvrir nos terroirs. Généralement, le clou du spectacle, l’emblème phare de notre cité qui attire même des touristes étrangers, reste notre bien-aimée Citadelle. Nous avons eu l’opportunité de suivre un groupe d’amis coréens durant leur passage à Sisteron. (Extrait SJ 3790 – 17/08/2019)

 

URGENCES DE SISTERON : OÙ EN SOMMES-NOUS ?

Lundi 12 août, environ 150 personnes s’étaient rassemblées devant l’hôpital de Sisteron, poursuivant ainsi la mobilisation contre la fermeture de nuit, entre 20h30 et 8h30, du service des urgences. Comme pour les autres mobilisations, celle-ci, la 7e déjà, était parfaitement organisée par les syndicats. Nous constations également que les différentes parties concernées par cette fermeture, qui rappelons-le doit être provisoire, étaient représentées : élus, syndiqués, employés de l’hôpital, citoyens lambdas… La mobilisation suscite toujours autant d’intérêt, en témoigne notamment les nombreux coups de klaxon des automobilistes passant devant l’hôpital. (Extrait SJ 3790 – 17/08/2019)

 

IMPORTANTE CONVENTION DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ !

Le préfet des Alpes de Haute Provence, Olivier Jacob et René Massette, président du Conseil Départemental, ont signé une convention de prévention et de lutte contre la pauvreté pour notre département. Cette signature s’inscrit dans la nouvelle démarche de contractualisation entre l’État et les territoires, mise en place depuis le lancement de la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté par le président de la République, Emmanuel Macron, le 13 septembre 2018. La convention acte l’engagement financier renforcé de l’État et du Conseil Départemental des Alpes de Haute Provence en faveur des populations précaires. (Extrait SJ 3790 – 17/08/2019)

15 AOÛT 1944 : SISTERON SOUS LES BOMBES !

Le 15 août 1944 est la date où s’est déroulé le débarquement de Provence entre Toulon et Cannes, qui au même titre que celui de Normandie, et c’est heureux que l’on commence peu à peu à s’en soucier, a permis à la France de se libérer de l’envahisseur Allemand. Mais cette date est aussi synonyme d’une profonde et inoubliable douleur pour notre ville, puisque Sisteron fut ce jour-là bombardée par les troupes alliées ! Après la messe aux drapeaux qui s’est déroulée à la chapelle de la citadelle en mémoire aux victimes du bombardement de Sisteron le 15 août 1944, puis après l’hommage rendu au Carré Militaire, une belle assistance se retrouvait comme chaque année devant la stèle située en direction de Castel-Bevons, afin de rendre les honneurs au docteur Raoul Robert, Madeleine Niel et Désiré Durbesson, victimes indirectes des bombardements. (Extrait SJ 3790 – 17/08/2019)

 

64e NUITS DE LA CITADELLE : NOUS AVONS FLIRTÉ AVEC LES ÉTOILES !

C’est par deux soirées d’une rare beauté que s’est conclu le festival 2019 des Nuits de la Citadelle. Invités à se rendre au cloître St-Dominique à la Baume, les fidèles amateurs de la programmation d’ATM ont eu le bonheur d’un voyage hors des frontières, voire presque hors du temps et des traditions dans le majestueux Orient-Express. Pour clore les Nuits de la Citadelle 2019, les spectateurs avaient rendez-vous au théâtre de la Citadelle à l’occasion de la représentation très attendue du L.A Dance Project, compagnie fondée en 2012 par l’incontournable, l’inimitable et indétrônable Benjamin Millepied. (Extrait SJ 3790 – 17/08/2019)

 

SPLENDIDE SPECTACLE DE FAUCONNERIE À LA CITADELLE

Depuis quelques semaines la citadelle de Sisteron réserve une belle surprise à ses visiteurs du dimanche. En effet, durant tout le mois d’août, Arts Théâtre et Monuments (ATM) qui gère le cite de la Citadelle, en partenariat avec et l’Agence de Développement des Alpes de Haute-Provence et la récente société ‘‘Esprit Fauconnerie’’ implantée à Lambesc dans les Bouches-du-Rhône, présente en vol libre huit magnifiques rapaces sur la première plateforme de la forteresse. Buse de Harris, Aigle des Steppes, Grand-duc d’Europe, Faucon Sacre et Chouette Effraie sont les 5 espèces d’oiseaux présentées avec soin par les deux gérants, Guillaume Giraud et sa conjointe Caroline Combe, ainsi qu’une équipe de trois fauconniers. (Extrait SJ 3790 – 17/08/2019)

 

TOURISME 2.0 : LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES SISTERONAIS BUËCH INNOVE !

La Communauté de Communes Sisteronais-Buëch se veut innovante en matière de promotion touristique. En effet, depuis quelques semaines elle propose de visionner un film de réalité virtuelle à 360°. Il s’agit d’une véritable épreuve sportive mais sans se fatiguer puisque durant les 3 minutes d’expérience, l’utilisateur se retrouve dans la peau d’un vététiste descendant les pistes du Sisteronais-Buëch. Développée par Air Libre Production avec l’aide du magasin Bike Corner de Sisteron, la vidéo permet de vivre une randonnée VTT entre crête abrupte, descentes en balcon, passage dans les marnes pour un finish exceptionnel dans la Méouge ! (Extrait SJ 3790 – 17/08/2019)

SISTERON-FIDENZA ET MUSÉE DE L’UBAYE : PROJETS COMMUNS EN PERSPECTIVE !

C’est une importante réunion pour le Comité de Jumelage Sisteron-Fidenza qui s’est tenue au musée de la Vallée de L’Ubaye-Musée de la Sapinière à Barcelonnette. En effet, René Biancarelli-Latil, président de l’association, Jacqueline Lhermet et Ginette Perge, respectivement vice-présidente et trésorière adjointe fondatrice du Comité de Jumelage, ont rencontré la directrice du musée, Hélène Homps, afin de concrétiser un projet particulièrement riche de sens. (Extrait SJ 3790 – 17/08/2019)

RUES EN FÊTE 2019 : UN SUCCÈS INDÉMODABLE, MERCI AUX ORGANISATEURS !

Mercredi 8 août, l’ambiance était festive au cœur de la cité de Paul Arène. Sous une météorologie radieuse, les Touristes et Sisteronais ont une nouvelle fois vibré au rythme des percussions ! Il s’agissait de la 2e édition des Rues en Fêtes 2019 organisée par l’association des commerçants de la ville (APACS), avec le plein soutien de la municipalité, financier et technique. Petite particularité pour cette seconde session, une braderie venait s’ajouter au programme. À l’instar des autres Rues en Fêtes, les badauds venus nombreux, ont profité d’une programmation riche et variée. Réparties aux quatre coins du centre-ville, les diverses animations assuraient le spectacle tout au long de la soirée, permettant aux visiteurs de flâner dans nos rues et d’apprécier ainsi, de manière très agréable, le charme de notre ville. Musique, manèges, nocturne commerçante, danses…