PAR ‘‘TOUTATIS’’, LES ROMAINS ONT TENTÉ D’ASSIÉGER SEGUSTERO !

« Ils sont fous, ces Romains » pouvait-on entendre au passage de quelques légionnaires dans les rues sisteronaises, samedi dernier à l’occasion de la première édition des ‘‘Journées Romaines’’ organisée à Sisteron par le Service Culture, en même temps que les ‘‘Journées Européennes du Patrimoine’’. D’autres badauds évoquaient Astérix et Obélix qui, munis de leur potion magique concoctée par le druide Panoramix (sauf pour OB puisque tombé dedans étant petit), auraient vite fait de les terrasser ! Et pourtant, les armes portées n’étaient pas factices car la particularité de l’Association Européenne de Reconstitution Antique, spécialisée en archéologie expérimentale et dont quelques membres déambulaient pacifiquement  dans nos rues, est de reconstituer, à l’identique, et d’après les documents et fouilles archéologiques réalisées sur tout le pourtour méditerranéen, vêtements, armes, cottes de maille, casques, boucliers, tentes et tous les objets de la vie quotidienne. (Extrait Sisteron 3795 – 28/09/2019)

 

LA RD 948 EST OFFICIELLEMENT ROUVERTE

Nombreux sont ceux qui ont accueilli avec joie l’annonce de la réouverture de la route départementale entre Sisteron et Ribiers. Il faut dire que depuis plusieurs mois, suite à l’éboulement en février dernier d’un petit tronçon situé non loin du viaduc SNCF, la petite route de la Marquise, en principe en sens unique (!…), voyait un nombre incessant de véhicules l’emprunter ce qui n’était pas pour faciliter le quotidien des résidents du secteur. Ainsi, le vendredi 20 septembre, le maire de Sisteron Daniel Spagnou et Robert Gay, conseiller départemental, se sont rendus sur place afin de constater avec plaisir que les travaux engagés avaient été réalisés de manière très satisfaisante. (Extrait Sisteron Journal 3795 – 28/09/2019)

 

POUR SORTIR LES APHASIQUES DE LEUR ISOLEMENT !

Le Quadrille Sisteronnais, la chorale de Sisteron, Double Dièse et Juke Box étaient présents au 23e congrès de la Fédération Nationale des Aphasiques de France qui s’est tenu sur les rives du Lac de Serre-Ponçon au centre de vacances ‘‘Les Hyvans’’. Pour rappel l’aphasie est la perte du langage et de la communication, séquelle lourde d’un Accident Vasculaire Cérébral ou autres lésions cérébrales, le plus souvent assortie d’une hémiplégie. (Extrait Sisteron Journal 3795 – 28/09/2019)

 

PROJETSLOC : STRUCTURE QUI A LE VENT EN POUPE !

Certaines structures peuvent parfois remplir de fierté toute une localité, c’est justement le cas de ProjetsLoc à Sisteron. Cette entreprise, ouverte il y a peu de temps mais qui prend très rapidement un envol prometteur, a été créée par un Sisteronais connu et apprécié de tous, Jean-Marie Ballatore. Afin de permettre à son enseigne de se développer, l’entrepreneur a décidé de construire son propre local en plein cœur du parc d’activités Val de Durance. L’inauguration s’est déroulée en présence de nombreuses personnalités, clients, amis et famille. (Extrait Sisteron Journal 3795 – 28/09/2019)

Interview de Jean-Marie Ballatore

UNE COURSE DÉJANTÉE S’EST DÉROULÉE À SISTERON !

Ils nous ont bien fait rire, les coureurs et membres de l’association ‘‘La Perce Roche’’, qui organisent depuis deux ans déjà le fameux trail de Sisteron dont le nom est homonyme, et dont la double particularité est d’investir tôt le matin les escaliers de la Citadelle avant de se rendre à destination de la Perce Roche en empruntant les plus beaux sentiers qui jalonnent les hauteurs de Sisteron. Dans le but de promouvoir cette course ainsi que l’association, les organisateurs ont proposé une descente déguisée et totalement invraisemblable de l’un des valons de la Marquise, entre Sisteron et Ribiers, la ‘‘Demi-Verticale’’. Il est question d’une épreuve débridée, qui étonnamment entremêle l’effort physique à l’absorption d’un breuvage alcoolisé (pour ceux qui le souhaitent), mais évidemment avec une certaine retenue ! En effet, l’objectif de cette course pédestre, unique au monde, est d’amuser la galerie sans jamais se prendre au sérieux. (Extrait Sisteron Journal 3795 – 28/09/2019)

 

PÔLE JEUNES : UNE DYNAMIQUE RELANCÉE !

L’accueil Jeunes du Pôle Jeunes, inauguré en 2012, avait fermé ses portes il y a plus d’un an. Il ouvre à nouveau en cette fin du mois de septembre au 67, avenue Paul Arène à Sisteron. Afin d’anticiper cette réouverture auprès des  adolescents, Vincent Basset, responsable du Pôle Accueil Jeunesse, organisait le samedi 21 septembre dernier, une journée portes ouvertes qui a attiré beaucoup d’adolescents Sisteronais, mais aussi des communes voisines. Il est vrai que de nombreuses activités étaient proposées en direction des jeunes par des partenaires ou des prestataires : studio photo, sports (démonstration de Kickboxing, basket), full dance, fléchettes, babyfoot, peinture, slack-line, escape game, PS4 ou encore casques de réalité virtuelle, sans oublier une fontaine de chocolat qui a connu un énorme succès ! (Extrait du Sisteron Journal 3795 – 28/09/2019)

 

JOURNÉES BOULISTES : 4 JOURS DE LUTTE ACHARNÉE !

C’est par une météo chatoyante que s’est déroulée le week-end dernier la 58e édition des Journées Boulistes qui, par la même occasion, proposait pour la 29e année consécutive le Grand Prix National de Sisteron. Durant les 4 jours de compétitions, qui ont attiré un monde considérable en ville (joueurs, accompagnants, spectateurs), nous nous sommes délectés de quelques parties acharnées qui opposaient des boulistes talentueux et chevronnés. Parmi les cinq épreuves distinctes organisées par la Boule Sisteronaise en partenariat avec le Comité Départemental de Boules (pétanque en triplette mixte, triplette hommes, doublette hommes et doublette femmes), deux compétitions ont particulièrement attiré les regards : le GP évidemment et le challenge Daniel Spagnou, tous deux en jeu provençal. (Extrait Sisteron Journal 3794 – 21/09/2019)

 

LE CENTRE ASSOCIÉ EST DÉSORMAIS OUVERT AU PÔLE JEUNES

Mercredi 18 septembre une belle cérémonie inaugurale était organisée dans les locaux du Pôle Jeunes de Sisteron, celle concernant le Centre Associé de la Cité des Métiers de Marseille. L’événement s’est déroulé en présence de Christian Malaterre et de Stéphanie Bernard-Chauvet, respectivement président et directrice de la Cité des Métiers. Au côté du maire de Sisteron Daniel Spagnou, se trouvaient aussi Isabelle Morineaud, conseillère départementale, Marie-Claude Lombard, directrice de la Mission Locale 04, partenaire privilégié du Pôle Jeunes de Sisteron, Jean-Pierre Templier, premier adjoint, Jean-Christian Grimaud, directeur général des services et Saïd Saoudi, conseiller municipal délégué à la formation professionnelle, à l’emploi et en charge du Service Initiative Emploi, SIE de Sisteron. Dans son allocution, le premier magistrat s’est félicité de ce nouvel outil qui s’adresse à tous les publics, jeunes et moins jeunes, remerciant pour cela le président et la directrice de la Cité des Métiers. (Extrait Sisteron Journal 3794 – 21/09/2019)

 

URGENCES : 60 JOURS, 60 BOUGIES, 60 CROIX !

Ce lundi 16 septembre, vers 19h30, 120 à 150 personnes se sont rassemblées devant l’hôpital de Sisteron, manifestant une fois de plus pour que le service des urgences soit de nouveau assuré la nuit. Alors que plus de 250 services d’urgences sont en grève en France, le gouvernement annonçait le déblocage de 750 millions d’euros sur 3 ans. Cette mesure est estimée largement insuffisante par les syndicats, qui évoquent que rien n’est prévu pour les territoires ruraux : ni médecins, ni effectifs soignants supplémentaires, ni lits complémentaires, ni la réouverture des services fermés ! Ce 16 septembre, cela faisait 60 jours que les urgences de nuit étaient fermées de manière « provisoire » à Sisteron. C’est pourquoi une grande marche blanche était organisée, et 60 croix plantées sur le rond point de la Poste. (Extrait Sisteron Journal 3794 – 21/09/2019)

 

ILS S’ÉTAIENT DITS : ‘‘RENDEZ-VOUS DANS 60 ANS’’ !

Samedi dernier à Chantereine, une bien belle réception était donnée. Il était question de retrouvailles, celles des élèves sisteronais, filles et garçons, nés en 1949. 70 années se sont écoulées depuis leur naissance, certes les visages ont pris quelques rides mais la bonne humeur et la joie de se revoir étaient au paroxysme. Certains ne sont pas nés à Sisteron, mais ils ont fréquenté l’école maternelle ou  primaire du Tivoli concernant les garçons, à Verdun pour les filles, ou encore le collège à Paul Arène. Pour cette journée des copains qui se retrouvaient plus de 60 après, tout a été parfaitement orchestré par Fernand Martin (dit Nando), Roger Reynaud, Christian Bontoux, Aimé Corriol et quelques âmes dévouées. (Extrait Sisteron Journal 3794 – 21/09/2019)