MARCHÉ ‘‘TEST’’ : OPÉRATION RÉUSSIE !

Rendez-vous incontournables pour nombre de Sisteronais, les 2 marchés hebdomadaires avaient été suspendus en raison de la terrible crise sanitaire que nous traversons. Mais l’attente du public était très forte, en particulier celle des personnes âgées ou isolées, peu mobiles. Le projet de rétablissement d’un marché palliatif, le temps de la crise, en un lieu qui respecte toutes les conditions sanitaires et de sécurité, a longuement été mûri, et c’est un arrêté préfectoral qui en a permis la tenue selon des règles très strictes.

(Extrait Sisteron Journal 3824 – 25/04/2020)

 

POMPIERS : BAISSE DES ACCIDENTS DE VOIE PUBLIQUE !

À Sisteron ils sont 60 en tout : 60 sapeurs-pompiers, femmes et hommes dont 59 sont volontaires (7 officiers, 17 sous-officiers, 23 caporaux, ainsi que 11 sapeurs et 2 officiers de santé et de secours médical), prêts à voler à notre secours à chaque instant, quel que soit la météorologie, le jour ou l’heure. Cette petite armée, qui veille sur nous 24h/24, est dirigée depuis le 27 septembre dernier par le Capitaine Nicolas Orth qui, à 44 ans, a déjà 28 années de service au sein des sapeurs-pompiers (il a débuté à l’âge de 16 ans dans l’Hérault)…, … Virus ou pas, les Sapeurs-Pompiers sont, fort heureusement, toujours là,… (Photo archive 1951-52)

(Extrait Sisteron Journal 3824 – 25/04/2020)


 

GAUTHIER ÉTAIT L’INVITÉ D’AVANT-MATCH

Il s’agit d’une aventure numérique que le jeune sisteronais, Gauthier Ponti, 13 ans, n’oubliera pas de sitôt et qui devrait d’ailleurs se prolonger dans la vie réelle. En effet, Christian Califano, ancienne gloire du rugby français, redoutable pilier entre autres du Stade Toulousain et de l’équipe de France, aujourd’hui reconverti comme consultant sportif, présente une émission hebdomadaire bien sympathique ‘‘AvantMatch’’, très appréciée dans le monde de l’ovalie et diffusée sur le Facebook officiel de la Ligue Nationale de Rugby ‘‘Top14’’. Le but de ce programme est de créer du lien entre le monde du rugby amateur et celui des professionnels.

(Extrait Sisteron Journal 3824 – 25/04/2020)

 

CLOWN AUGUSTIN : VIVEMENT QUE L’ON PUISSE À NOUVEAU RIRE ET RÊVER !

Depuis le début du confinement, de nombreux secteurs d’activités ont été mis en sommeil, voire même tout simplement arrêtés : parmi eux, le monde du spectacle et de l’événementiel ! Aujourd’hui, plus personne ne fait la fête : il n’y a plus d’anniversaire ou de mariage ! L’ensemble de la profession est en attente d’une reprise qui, force est de constater ne sera pas pour demain… Nous allons vivre un été bien fade : sans fêtes de village, sans manèges, sans concerts et sans aucun festival, ou presque ! Alors, restent les souvenirs !

(Extrait Sisteron Journal 3824 – 25/04/2020)


 

AMBULANCES VOLPE : SUR LE FRONT FACE AU COVID-19 !

Il y a quelques jours, et pour une fois, les ‘‘pimpons’’ des ambulances Volpe ne signalaient pas un départ vers une urgence, mais résonnaient en signe de solidarité avec le personnel soignant de l’hôpital de Sisteron. Ce défilé, tous gyrophares allumés et toutes sirènes hurlantes, était le signe du trait d’union sacré qui unit les ambulanciers au personnel hospitalier…, … Toute cette flotte, véritable armada opérationnelle 24h24, est basée sur Sisteron, Château-Arnoux, Laragne, Gap et Embrun. Avec la crise sanitaire liée au Coronavirus, Covid-19, Sébastien Volpe a totalement réorganisé son entreprise.

(Extrait Sisteron Journal 3824 – 25/04/2020)


 

ÉTABLISSEMENT ‘‘LE RALLYE’’ À SISTERON : DES GÉRANTS AU GRAND CŒUR !

Alors que nous traversons une crise sanitaire inédite, il y a des initiatives locales qui se doivent d’être louées. C’est le cas notamment concernant l’établissement ‘‘Le Rallye’’, situé rue de Provence à Sisteron, repris 4 ans plus tôt par Rolland Del Magro et son fils Andréas. Les gérants font preuve d’une solidarité exemplaire car les Sisteronais peuvent en effet compter sur la générosité et le professionnalisme indéniable du commerce.

(Extrait Sisteron Journal 3824 – 25/04/2020)


 

RÉCEPTION DES KITS DE CONFECTION DE MASQUES

Ça y est, les tissus élastiques, fils et patrons sont arrivés. Les 92 volontaires (89 femmes et 3 hommes) sont actuellement en pleine action afin de confectionner des masques alternatifs et réutilisables. Christine Reynier et Léa Payan, conseillères municipales ont présenté, en présence des bénévoles et des employés municipaux, le dispositif au maire Daniel Spagnou qui s’est dit satisfait et fier de pouvoir compter sur un nombre considérable d’administrés n’hésitant pas à se mobiliser de manière solidaire et désintéressée.

(Extrait Sisteron Journal 3824 – 25/04/2020)


 

UNE TABLETTE AUSSI POUR LES VISITANDINES

Nous avions évoqué et salué dernièrement, à juste titre, l’opération ‘‘2 tablettes pour les Cigalines’’ officiée par la municipalité de Sisteron. L’objectif était de permettre aux familles des résidents de l’Ehpad de garder un lien avec leurs proches malgré le confinement. Cette initiative a rencontré un succès probant. C’est pourquoi le maire de Sisteron, Daniel Spagnou a souhaité l’étendre au RPA les Visitandines.

(Extrait Sisteron Journal 3824 – 15/04/2020)


 

ACTION OFFRE DES CHOCOLATS À NOS MÉRITANTS

Nous avons pris pour habitude, depuis quelques semaines, de mettre en lumière certaines actions que nous trouvons très respectables. C’est le cas de l’établissement ‘‘Action’’ de Sisteron qui, suite à la période de Pâques, a fait don de chocolats à différentes structures locales actuellement sur le front du Covid-19. Ainsi, l’hôpital de notre ville, la gendarmerie, la caserne des sapeurs-pompiers, deux pharmacies sisteronaises et les ambulances Volpe, ont reçu ces quelques douceurs en témoignage de respect et de solidarité.

(Extrait Sisteron Journal 3824 – 25/04/2020)


 

SOUTENONS LA FERME DU PETIT JABRON ET TOUS NOS PRODUCTEURS LOCAUX

Les fromages de chèvre de la ferme du Petit Jabron sont unanimement appréciés pour leur qualité, et l’affluence sur le stand tenu par Adrien Donneaud le samedi matin sur le marché de Sisteron en apporte, s’il en était besoin, une preuve éclatante. C’est pourquoi nombre de gourmets se sont sentis frustrés lorsque sur une période de quelques semaines, le stand était absent du marché. C’était tout simplement en raison d’une pénurie de lait, période au cours de laquelle les chèvres mettent au monde leurs chevreaux (notre photo). Et c’est au moment où la production de lait, et donc de fromages, reprenait, que nous subissions de plein fouet cette terrible pandémie, qui nous contraignait au confinement et qui n’autorisait plus la tenue des marchés dans nombre de villes et villages du département.

(Extrait Sisteron Journal 3823 – 18/04/2020)