APRÈS LE CONFINEMENT : LE RECONFINEMENT 2 LE RETOUR !

Lorsqu’il a écrit son roman de science-fiction ‘‘La Guerre des Mondes’’ en 1898, Herbert Georges Wells était certainement loin d’imaginer que, 122 ans plus tard, le virus qui devait détruire les envahisseurs extraterrestres, pourrait finalement mettre à mal l’humanité ! Car, il faut bien ouvrir les yeux, c’est exactement ce qui est en train de se produire… Les plus grandes productions hollywoodiennes ne pourraient imager un aussi bon scénario pour leur prochain projet cinématographique. La différence, c’est qu’au cinéma, même après plusieurs épisodes, les choses se terminent bien, ce qui n’est pas forcément l’image que cela donne actuellement ! On peut espérer que dans les prochains mois un vaccin sera disponible et que cette épidémie mondiale pourra être endiguée. Mais les dégâts risquent d’être irréparables. Ce nouveau confinement, prononcé par le Président de la République mercredi 28 octobre à 20 heures, va faire des dégâts économiques : c’est sûr !

Extrait Sisteron Journal 3850 – 31/10/2020

HOMMAGE À SAMUEL PATY : DISCOURS D’UN HOMME ET D’UN MAIRE EN COLÈRE !

Samedi dernier, environ 200 personnes s’étaient massées devant l’Hôtel de ville de Sisteron pour rendre hommage au professeur d’histoire, Samuel Paty, sauvagement égorgé et décapité par un islamiste le 16 octobre 2020 à Conflans-Sainte-Honorine… … Autour du maire de Sisteron et président des maires des Alpes de Haute-Provence, Daniel Spagnou, et de son Conseil municipal, se trouvaient le sénateur Jean-Yves Roux, la conseillère régionale Éliane Barreille, les conseillers départementaux Robert Gay (maire de Mison), Isabelle Morineaud et Sandrine Cosserat (maire de Volonne), les représentants des établissements scolaires de Sisteron, de la Gendarmerie, de la Police Municipale, des Pompiers, et plusieurs autres maires et élus des communes voisines ayant appelé leurs populations à participer à cet hommage (dont Peipin, Aubignosc, Entrepierres, Noyers-sur-Jabron, Les Omergues).

Extrait Sisteron Journal 3850 – 31/10/2020

AVELLA BAGUR : PREMIER RECUEIL DE POÈMES À DÉCOUVRIR

Albine Berger, libraire à Sisteron, recevait récemment dans sa librairie le Marque Page, située rue Droite Haute, Christophe Avella Bagur pour une séance de dédicaces de son premier recueil de poèmes : ‘‘51 tons of live’’. C’est à l’invitation du Service culture de la mairie de Sisteron représenté par Léa Payan, déléguée adjointe à la culture et de l’Association de Gestion des Affaires Culturelles sous la présidence de Cécilia Louvion, que cette manifestation était organisée. Christophe Avella Bagur est surtout connu en tant qu’artiste peintre, dont les œuvres sont exposées depuis plusieurs décennies sur de nombreux continents. Pendant des années, il a voyagé avec des appareils photographiques pour saisir l’essence du monde et fixer sa quête d’artiste.

Extrait Sisteron Journal 3850 – 31/10/2020

LES ASSOCIATIONS DOIVENT AUSSI FAIRE FACE AU COVID

La situation actuelle est grave, et même si certains estiment que les autorités sont trop alarmistes et que les restrictions sont exagérées, que ces derniers aient tort ou raison, force est de constater que la crise est en train de faire mal, très mal à l’économie tant pour les sociétés, les commerçants, artisans et indépendants, que les associations locales qui sont pour beaucoup au bord de la rupture. C’est le cas notamment de l’association de sauvegarde de la batterie de Viraysse, présidée par le sisteronais François Lazzarotto, qui a été contraint d’annuler à la dernière minute la bourse aux antiquités militaires qu’il organise 2 fois par an (la prochaine devrait avoir lieu début mars 2021).

Extrait Sisteron Journal 3850 – 31/10/2020
Interview François Lazzarotto

CHRIS D’ÉTOFFES : EXPOSITION DÉCALÉE QUI A FAIT SON EFFET !

L’opération a duré une semaine. Chris d’étoffes, allias Christophe Ponsard, de l’atelier de sellerie à Sisteron, a tenu son pari fou ‘‘émoi, jeu passe’’ une exposition éphémère qu’il a réalisée et présentée dans les locaux de l’association Sist’Art. Une semaine entière pour aménager, décorer et changer le lieu. « J’ai fait presque ce que je voulais à l’origine. En cours de route, j’ai du modifier avec des éléments extérieurs et partir dans des directions latérales. C’est un petit dérapage par rapport à ce que j’avais vu, mais l’ambiance est là et ça me tient à cœur. » Une gigantesque main noire surplombait le visiteur dès l’entrée, les murs avaient été drapés de tentures et draps du plus bel effet.

Extrait Sisteron Journal 3850 – 31/10/2020

AMICALE VÉLO CLUB DE SISTERON : LE CYCLISME DE MANIÈRE INTERGÉNÉRATIONNELLE !

Les membres de l’Amicale Vélo Club de Sisteron étaient réunis dernièrement à la salle Alain Prieur, dans le plus parfait respect des règles sanitaires en vigueur à cet instant, à l’occasion de la remise officielle des tenus pour la saison 2020-21. Cette association, née en 1992, présidée actuellement par Jean-Yves Rocca, s’est peu à peu orientée essentiellement vers le vélo tout terrain (VTT). Néanmoins, en prenant une licence au club, la porte est ensuite ouverte à toutes les autres disciplines, accès évidemment sur le vélo : course sur route, cyclo-cross, cyclo-sportive, BMX, etc.

Extrait Sisteron Journal 3850 – 31/10/2020
Interviews Jean-Yves Rocca et Serge Giraud

HUBERT DE POURQUERY : ALIAS ANDRÉ BOUILLOT !

Des planches au 7e art : qu’elle est belle, la vie ! Ce jeune homme de 78 ans a eu des expériences professionnelles très diversifiées, cadre à l’ANPE, cuisinier, producteur de jus de fruits etc. Mais il y a une constance dans sa vie, et ce depuis l’âge de 7 ans, c’est le théâtre, qu’il a toujours pratiqué en amateur, en particulier au sein du Théâtre de Chambre, troupe installée dans le pays de Forcalquier depuis les années 70. Acteur reconnu et talentueux, bien connu à Sisteron, Hubert de Pourquery a été sélectionné l’an dernier, avec son complice Gilles Grazilly, pour se produire au Canada dans le cadre d’un festival international. Comment est-il passé des planches au 7e Art ? Il y a un certain nombre d’années, il avait fait de la figuration dans 2 films, mais son besoin de s’exprimer était incompatible avec le rôle de  figurant. Quelle ne fut pas sa surprise, 20 ans plus tard, d’être appelé par la même société de casting, qui lui proposait un rôle, un vrai, dans « plus belle la vie ».

Extrait Sisteron Journal 3850 – 31/10/2020

PRISE DE FONCTIONS DE NATALIE WILLIAM SOUS-PRÉFÈTE DE FORCALQUIER

Lundi dernier, le 26 octobre, Natalie William, nouvelle sous-préfète de l’arrondissement de Forcalquier déposait la traditionnelle gerbe devant le monument aux morts, place Martial Sicard, lors de sa prise de fonctions. C’est en présence de Daniel Spagnou, président de l’Association des Maires des Alpes de Haute-Provence et maire de Sisteron, de Jean-Yves Roux, sénateur, d’Éliane Barreille, vice-présidente de la Région Sud, de David Gehant, maire de Forcalquier, de nombreux élus, des autorités civiles, militaires et religieuses que s’est déroulée la cérémonie. Natalie William, vient de la sous-préfecture de Château-Thierry, dans l’Aisne, et succède ainsi à Fabienne Ellul.

ON RESTE MOTIVÉ AU QUADRILLE SISTERONNAIS

La crise sanitaire actuelle a gravement impacté le monde de la culture, tant au niveau de la production que de la diffusion. Le Quadrille Sisteronnais et la Fanfare du Boumas (QSFB), véritables fleurons de la ville, n’échappent pas à la règle. Les danseurs et musiciens du QSFB exportent la culture sisteronaise et de Provence bien au-delà du pays Alpin, dans tout l’hexagone et à l’international : « Alors que nous sortons en général 20 à 30 fois dans l’année, entre mars et septembre, nous n’avons pu faire que 3 sorties cet été, sur Sisteron  à l’initiative du Comité des fêtes » raconte le président Renaud Jean.

Extrait Sisteron Journal 3850 – 31/10/2020

EREA DE CASTEL-BEVON ET FFPJP MAIN DANS LA MAIN

Le soleil brillait avec allégresse la semaine dernière du côté de Castel-Bevon, comme pour saluer la très belle initiative entre l’Établissement Régional d’Enseignement Adapté (EREA) et la Fédération Française de Pétanque et de Jeu Provençal (FFPJP) à destination d’une jeunesse qui est belle à voir. Par le biais de la pétanque, des élèves trouvent des ressources insoupçonnées pour tendre vers le plus bel avenir qui soit. En effet, une convention a été paraphée par Fabrice Mach, proviseur de l’EREA et Jean-Paul Goffoz, référent pédagogique de la FFPJP, en présence de la championne du monde 2017 Anna Maillard. Neuf jeunes vont défendre le blason de l’établissement au niveau régional avec grand enthousiasme.

Extrait Sisteron Journal 3849 – 24/10/2020
Interview Anna Maillard, championne du monde
Interview Fabrice Mach, proviseur d’établissement

LE CIMETIÈRE DE SISTERON EST PRÊT POUR LA TOUSSAINT

La semaine dernière, comme il est de tradition chaque année quelques jours avant la Toussaint, les élus sisteronais faisaient le point sur les travaux effectués durant l’année qui s’est écoulée, sur les projets à venir et sur la propreté du cimetière de la ville. Accompagné de Françoise Garcin, conseillère municipale déléguée au cimetière, de Jean-Charles Minetto, directeur des Services Techniques, de Jean-Jacques Molinéris, directeur de l’État-Civil, le maire Daniel Spagnou se félicitait de la bonne tenue générale : « Près de 30 000 euros ont été dépensés pour la réfection de la montée du dépositoire, la reprise des évacuations d’eau pluviale, le réseau d’arrosage et le goudronnage de l’allée » détaillait le maire.

Extrait Sisteron Journal 3849 – 24/10/2020

GRAND ARGENT AVEC CORDON POUR LE MAIRE DE SISTERON DANIEL SPAGNOU

C’est dans la salle du Conseil Municipal de Sisteron, avec toutes les mesures sanitaires requises et donc en comité restreint, que s’est déroulée samedi dernier, le 17 octobre, la remise officielle du Grand Prix Humanitaire de France. Cette distinction a pour but d’honorer et de récompenser les personnes ou associations humanitaires ayant, par leur courage, leur abnégation, leur travail, leurs conseils ou leur temps, contribué à sauver ou à soulager leur prochain. Cette cérémonie se déroule traditionnellement dans la salle Napoléon du Sénat, mais pour la première fois, en raison de la crise de la Covid, elle s’est déplacée en dehors de la capitale.

Extrait Sisteron Journal 3849 – 24/10/2020

ENTREPRISE MAFFREN CONFISEUR : LABEL D’EXCELLENCE !

Le Ministère de l’Économie vient de décerner le prestigieux label ‘‘Entreprise du patrimoine vivant’’ à Maffren Confiseur, bien connu ici sous le nom de Canteperdrix, depuis la création de l’entreprise par Daniel Maffren, en 1945. Et quel label ! Il met en avant le savoir-faire d’excellence, artisanal et industriel de la société appartenant aujourd’hui au Groupe Saveurs et Délices de Christian Buton. Ce label met en avant ces produits français, premium, et réalisés en grande partie à la main par du personnel qualifié, souvent ancien dans la société : « Au moulage Calissons, un salarié est là depuis 40 ans »

Extrait Sisteron Journal 3849 – 24/10/2020

UN MINIBUS POUR LE PÔLE JEUNES DE SISTERON

Après les navettes du club de rugby, celles du SFC football et la navette écologique ‘‘trèfle cœur de ville’’, que nous avions toutes présentées, voici dévoilé aujourd’hui le minibus du Pôle Jeunes de Sisteron : « Un moment important pour la dynamique de ce service public entièrement voué à l’enfance et à la jeunesse » devait déclarer le maire Daniel Spagnou lors de la présentation du véhicule.

Extrait Sisteron Journal 3849 – 24/10/2020

NUMÉRISATION DES ARCHIVES MUNICIPALES

L’inventaire des archives municipales a été numérisé en 2018 suite au récolement obligatoire de celles-ci qui a été réalisé en 2008 et 2009 par Carmen Ubero. Dans un second temps, une partie du fonds a été déménagée en 2019 dans un nouvel espace dédié et réunissant les conditions nécessaires à la conservation des archives écrites de la ville (régulation de l’hygrométrie et de la température). Ce local se situe dans l’ensemble culturel constitué également de l’espace d’Ornano et du musée Gallo-Romain. Il s’agit du fonds ancien concernant la période allant du 12e siècle à la Révolution Française.

Extrait Sisteron Journal 3849 – 24/10/2020

JEAN ARNOUX EXPOSE ACTUELLEMENT SES PLUS BELLES PIÈCES À LA GALERIE DOMNINE

Jean Arnoux est un homme passionné, son amour du bois et des outils anciens destinés à travailler cette matière l’ont amené à créer, voici 3 ans, les ‘‘Ateliers Créatifs Sisteronais’’ situés dans les ateliers Durance. Dans ce lieu, mis gracieusement à disposition par la municipalité de Sisteron, la vingtaine d’adhérents de l’association se retrouve pour restaurer ou créer des meubles, sous les conseils très avisés de Jean Arnoux. Ils peuvent également les customiser, c’est-à-dire les transformer, changer leur aspect, les personnaliser. Un autre aspect du travail de l’association est la restauration, après démontage, des machines à bois, appartenant à notre patrimoine, datant des 18e et 19e siècles, outils conçus uniquement en bois. Et c’est tout ce savoir-faire ancestral, ces machines conçues avec ingéniosité, collectées avec passion depuis des années, que Jean Arnoux tient à présenter à la galerie Domnine du 24 octobre au 11 novembre prochain.

Extrait Sisteron Journal 3849 – 24/10/2020

BILLARD CLUB : JOËL CHAIX SUCCÈDE À RENÉ BRÉDAT

Le Billard Club Sisteronnais a été créé en 1985. Il compte actuellement une trentaine d’adhérents. Il a pour mission le développement du billard français, appelé encore billard carambole. Lors de l’assemblée générale le président René Brédat, président, regrettait que peu de jeunes soient attirés par ce sport qui requiert des qualités de concentration, de patience, de ténacité. Lieu de rencontre, d’amitié et d’accueil, le Billard Club Sisteronnais dispose d’un espace de 200m² situé au complexe sportif Daniel Maffren, salle Aristide Magen. Il est doté de 5 magnifiques tables de billard, les adhérents s’y rencontrent à leur convenance, en toute convivialité et sont libres de participer, ou non à des championnats.

Extrait Sisteron Journal 3849 – 24/10/2020

PARLER POUR VAINCRE LES ADDICTIONS QUI POURRISSENT LA VIE

L’alcool, la drogue, les écrans, les jeux…, ces maux et ces mots sonnent douloureusement à certaines oreilles et quand l’engrenage s’amorce, s’en sortir est très difficile. Jean-Claude Osete s’en est sorti. Il était ‘‘alcoolo-dépendant’’ et il y a 27 ans, le 20 septembre 1993, il a gagné son combat. Il s’en est sorti, mais pas tout seul. Aujourd’hui, avec l’association ‘‘Vivre sans Addiction’’, il aide les autres à se dépêtrer de ces saletés qui pourrissent la vie de familles entières et qui tuent parfois !

Extrait Sisteron Journal 3848 – 17/10/2020

 

SOYONS SOLIDAIRES CE WEEK-END : COLLECTE D’HIVER DES RESTOS DU CŒUR !

Ces vendredi 16 et samedi 17 octobre, nous qui allons faire nos courses à Super U, à Lidl Sisteron ou à Intermarché Peipin, ne détournons pas notre regard des bénévoles des Restos du Cœur qui nous solliciteront pour les plus démunis. Ce week-end, c’est en effet la ‘‘collecte d’hiver’’ qui a aidé les Restos de Sisteron à nourrir près de 200 familles, soit plus de 300 personnes, l’hiver dernier. Ghislaine Ortéga et la petite troupe de 28 bénévoles (dont une dizaine âgée et fragile ne vient pas en ce moment à cause du Covid), ont toujours autant la pêche.

Extrait Sisteron Journal 3848 – 17/10/2020

 

EXPOSITION ÉVOLUTIVE CRÉÉE PAR CHRISTOPHE PONSARD

Christophe Ponsard est un artisan sellier-tapissier connu à Sisteron, installé depuis plus de 20 ans au cœur de la rue Droite. Reconnu dans son art par sa capacité à absorber et à transformer l’environnement d’un siège, alliée à sa passion créatrice du textile, c’est également un artiste qui, depuis sa constitution, a adhéré à l’association Sist’Arts, dont il est l’un des éléments actifs. C’est donc tout naturellement dans les locaux de cette association, situés rue Mercerie, qu’il a choisi de présenter une œuvre éphémère, une installation, ou plutôt une « install’action », qui ne durera qu’une semaine, du 17 au 24 octobre.

Extrait Sisteron Journal 3848 – 17/10/2020