Comme chaque année le jour de la Toussaint, lundi 1er novembre, le maire de Sisteron, Daniel Spagnou, s’est déplacé malgré une météo capricieuse dans divers lieux afin de rendre hommage à nos regrettés disparus. C’est à la mémoire des Morts pour la France dans les différents conflits qu’il a donc participé à la cérémonie organisée au carré militaire du cimetière de Sisteron : « J’ai également participé à la traditionnelle cérémonie organisée à la stèle des harkis et rapatriés, en présence  de Brahim Oulguima, président de l’association ‘‘Harkis, les oubliés de l’Histoire’’, avec dépôt de fleurs et minute de silence » devait préciser le maire de Sisteron.