C’est en rencontrant Alain Rahon, dans son village d’Authon, que nous avons appris que le col de Fontbelle devrait désormais rester ouvert l’hiver : « Cette nouvelle arrive après un long combat de quatorze années, et c’est le vice-président du Conseil départemental, Robert Gay, qui me l’a annoncé. Le Conseil départemental va équiper le tracteur d’un agriculteur local d’une sableuse gravillonneuse. » Ce qui peut paraître anecdotique pour certains, est une énorme avancée pour les nombreux agriculteurs et de particuliers de la vallée, entre Sisteron et Authon, qui, faute de col ouvert, doivent passer par Sisteron l’hiver pour aller à Digne ou à Thoard, et c’est pareil dans l’autre sens.