L’association sisteronaise ‘‘Harkis, les oubliés de l’Histoire’’ prépare activement sa prochaine exposition, prévue fin juin ou début juillet au musée Édith Robert (Terre & Temps). À cet effet, une importante réunion de préparation s’est tenue à l’Hôtel de Ville la semaine dernière, en présence du maire Daniel Spagnou et de la déléguée adjointe à la Culture Léa Payan. Ils accueillaient ainsi le président de l’association Brahim Oulguima, accompagné de la vice-présidente Djamila  Girard et de la secrétaire Alia Hamri. Cette exposition promet d’être riche en documents photographiques, sonores et visuels, retraçant notamment l’Histoire des familles de Harkis, contraintes de quitter leur terre natale après avoir soutenu le drapeau tricolore durant la guerre d’Algérie, et arrivées à Sisteron dans un camp de fortune érigé au hameau de forestage, face à Sanofi.