Après 2 années d’absence, le défilé des chars du Carnaval aura bien lieu le mardi 1er mars prochain : « Enfin » soupire Jean-Paul Laurent, président du Comité des fêtes de Sisteron « il n’y a que la météo qui peut nous empêcher de sortir les chars cette année. » Depuis le début du mois de janvier, il sont près d’une vingtaine, qui, à tour de rôle, viennent les soirs et week-ends, découper, clouer, souder, coller et peindre bois, métal, papier journal, afin de confectionner les chars qui défileront pour Mardi Gras : « Il n’y a pas de thème imposé cette année, chacun fait avec ses propres moyens et selon ses désirs » explique le président Laurent. Autour de Jean-Paul, qui réalise le ‘‘Caramentran virus’’, qui sera brûlé en place publique, devant l’Hôtel de Ville, le non moins célèbre Michel Armitano, de Volonne : « Un ami de longue date ! » Ce retraité de l’usine de St-Auban est, comme Jean-Paul,  passionné par la confection de chars, et il en réalise depuis fort longtemps.