Dans le cadre somptueux de l’Auditorium de l’École Intercommunale de Musique, rue de la Mission à Sisteron, le programme de la 67e édition du festival des Nuits de la Citadelle a été dévoilé le 6 mai dernier. C’est Jean Louis Ré, nouveau président d’Art, Théâtre et Monuments (ATM) qui introduisait la soirée, en soulignant le grand vide laissé par la disparition d’Édith Robert, âme du festival depuis de très nombreuses années. À tel point que l’arrêt du festival avait même été envisagé, mais la décision de continuer a rapidement été prise, et toute l’équipe a relevé un challenge qui paraissait pourtant insurmontable, par respect pour la mémoire d’Édith Robert, et du public fidèle aux Nuits de la Citadelle.

Et comme tous les ans, la présentation du programme des Nuits de la Citadelle, est l’occasion d’offrir au public un concert de qualité, qui met en valeur de jeunes talents. Ce sont deux jeunes virtuoses, l’un au piano, Orlando Bass, et l’autre, Luis González, aux saxophones alto et soprano, qui ont ravi les 70 personnes venues découvrir le programme 2022. Un programme très éclectique, de De Bussy à Manuel De Falla et ses chansons populaires espagnoles, a confirmé le talent de ces jeunes musiciens, concert qui augure d’une programmation de très grande qualité pour 2022.