C’est le vendredi 22 juillet, au Cloître Saint-Dominique, que s’est tenue la soirée d’ouverture de la 67e édition des Nuits de la Citadelle. Nous pouvions noter la présence de nombreuses personnalités, dont le maire de Sisteron Daniel Spagnou, la reine Fadila d’Égypte accompagnée de son fils le prince Fakhr Eddin, le Cardinal Jean-Pierre Ricard, mais aussi la préfète des Alpes de Haute-Provence, Violaine Démaret et son époux, la préfète des Hautes-Alpes, Martine Clavel accompagnée également de son époux, la sous-préfète de Forcalquier Natalie William, le sous-préfet de Barcelonnette Denis Revel, et le journaliste, présentateur, biographe et écrivain Franz-Olivier Giesbert.

C’est donc dans ce petit paradis à ciel ouvert, dominé par son superbe clocher, que pas moins de 150 mélomanes se sont laissés emporter au son des musiques et chants espagnols et de la région Sud-américaine des 16e et 17e siècles.

Un somptueux programme

Pour cette première soirée de festivités, la foule a profité d’un magnifique programme, avec Carminati Latina, l’ensemble Cappella Mediterranea et le Chœur de chambre de Namur, références absolues dans le monde baroque,  dirigés par Léonardo Garcia Alarcon, reconnu notamment meilleur chef d’orchestre au palmarès 2019 de Forum opéra, avec les voix exceptionnelles des solistes Mariana Flores (soprano), du contre-ténor Leandro Marziotto, du ténor Francisco Fernandez-Rueda et la basse Matteo Bellotto. Le public a été conquis par la divinité des interprétations, mais aussi par les jeux d’acteurs espiègles de nos prodiges, qui ont reçu de véritables ovations. Une soirée des plus réussies !