Les chansons et les musiques de David Carion s’écoutent partout à travers le monde. Et pourtant, ce jeune quadragénaire habite le village de Peipin, à seulement quelques kilomètres de Sisteron. Et il y est bien. Ce qui était impossible il y a quelques dizaines d’années, est une réalité aujourd’hui grâce à Internet qui relie chacun d’entre nous au plus profond du bout du monde. David Carion est auteur, compositeur et interprète, mais il est aussi, comme il le dit ‘‘multi-instrumentiste’’ car il joue du piano, de la basse, de la guitare, de la batterie et du saxophone : excusez du peu !

Il a travaillé avec les plus grands !

« Je suis né à Fontainebleau, et ce n’est qu’à l’âge de 17 ans que j’ai réellement commencé la musique. J’étais fan de Prince et…, de Charles Aznavour ! »

En fait, David Carion est un artiste au sens profond du terme. Il aime l’art musical sous toutes ses formes : « Ma musique est orientée Soul, Pop. » Mais il aime également la chanson française : « J’aime à dire que je suis un vrai auteur, j’aime les textes, j’aime aussi que mes chansons, mes musiques, aient un sens. » À 21 ans, il entre au Centre d’Information Musicale (CIM), l’école de Jazz de Paris. En parallèle, il est embauché comme pianiste dans un hôtel de luxe parisien, et devient intermittent du spectacle.

Il signe chez un label américain (CD Baby) et il est distribué dans le monde entier. C’est parti pour une grosse vingtaine d’années à parcourir le monde en musique, travaillant aussi bien pour Carole Fredericks que Charles Aznavour, Christophe et bien d’autres… Plus de 500.000 personnes écoutent ses chansons et musiques sur toute la planète.

117 chansons déposées à la Sacem !

Il y a quelques années, il tombe amoureux des Alpes de Haute-Provence et il vit donc aujourd’hui à Peipin avec femme et ses enfants : « Je n’ai plus eu envie de remonter à Paris, vu que l’on peut tout faire d’ici. Je suis désormais aussi professeur de musiques actuelles amplifiées au conservatoire de Digne et Manosque. En parallèle, je fais des tournées. Partir à Montréal ou à New-York de Marignane ou de Paris, c’est pareil. » Posé à Peipin, il poursuit aussi sa carrière musicale en ‘‘tournant’’ en Provence avec des groupes, comme Lou Jam, ou le Groupe Vigo dont il est le leader.

David Carion chante, joue, collabore aussi depuis 20 ans avec Don Billiez. Trois CD sur son nom sont disponibles sur Amazon ou La Fnac, et plusieurs autres le sont avec Lou Jam, Vigo… David Carion a déposé 117 chansons à la Sacem, dont 80 sont sorties.

Comme il le dit : « Mon métier, c’est artiste. » Pour avoir une idée de sa musique, le plus simple est de visiter son site internet : www.davidcarion.com/ Espérons que prochainement les lecteurs de Sisteron Journal pourront apprécier son talent à Sisteron : on dit souvent que nul n’est prophète en son pays, mais bon !