Le projet lancé par François Hugon, il y a une dizaine d’année, se concrétise de belle manière grâce à Jean-Jacques Paumard qui vient d’ouvrir l’enseigne But au parc d’activités Val de Durance. C’est la troisième réalisation de Jean-Jacques Paumard et de sa famille sur cette zone après les magasins Pimkie et Grain de Malice, et il a confié la direction à son fils Thomas. But à Sisteron, c’est un beau et grand magasin de 1200m² de surface de vente, auquel est accolé un dépôt de 800m² : « Nous avons de la chance que le dépôt soit attenant au magasin, ce qui n’est pas toujours le cas et c’est très pratique » devait nous confier Jean-Jacques Paumard et son fils Thomas : « Notre magasin est le premier franchisé de la Région Sud, les autres appartiennent tous à la marque, tandis qu’ici, nous sommes propriétaires du magasin. Nous avons toute la gamme de l’enseigne But, soit l’ameublement, les cuisines, l’électroménager, la literie, la décoration… Et bien sûr, nous livrons à la demande et nous pouvons aussi prêter une camionnette par exemple. »

10 emplois en CDI ont été créés !

Tout le bassin sisteronais et au-delà, peut se réjouir de cette création, comme par exemple Christine qui vient de Serres : « Je viens faire mes courses à Super U, et je suis très contente de voir ce magasin But ouvrir car c’est une marque de qualité. Et ça nous évite d’aller à Gap. De Serres, je trouve que c’est plus facile de venir à Sisteron. » Christophe et Anne sont venus ‘‘par curiosité’’ de Châteauneuf-Val-Saint-Donat : « Nous n’avons besoin de rien de spécial aujourd’hui car nous venons justement de renouveler notre mobilier, c’est dommage ! Mais c’est super d’avoir ce magasin ici. » Jean-Jacques Paumard, gérant du magasin, en a donc confié la direction à son fils Thomas âgé de 25 ans : « Nous sommes heureux d’apporter une activité supplémentaire dans cette zone de la belle ville de Sisteron. Nous sommes en effet implantés ici depuis neuf années avec Pimkie et Grain de Malice. » L’ouverture de But a généré la création de 10 emplois en CDI, 10 jeunes venus des alentours de Sisteron et qui sont désormais l’image de la célèbre enseigne française à Sisteron. Française, car en effet But, qui est aujourd’hui filiale d’un groupe autrichien, a été créé en France (au Havre) par André Venturini, en 1972. Toute l’équipe de Sisteron Journal souhaite qu’un très bon vent souffle dans les voiles de ce nouveau magasin sisteronais.