Au début de l’été, la première pierre de la plateforme industrielle Technopolis a été posée au parc d’activités Val de Durance, au Nord de Sisteron. Un investissement estimé à environ 1.200.000€ pour la réalisation d’un bâtiment de 300m² extensibles, et l’achat des appareils de production. Nous notions la présence des trois associés et investisseurs privés que sont Christian Aubert, Jean-Luc Doublet et Marc Ventre. Étaient également présents Michelle Pellissier, architecte, Yvons Gardan, directeur de la société Micado, Jean-Pierre Templier, premier adjoint à la ville de Sisteron, Bernard Codoul, adjoint à l’Urbanisme, Nicolas Laugier, adjoint au commerce et président de la Société d’Économie Mixte, Jean-Marc Duprat, maire et de Laragne et vice-président de la CCSB, ainsi que Marianne Didier, directrice de la SEM. Technopolis est un projet innovant pour la création et la production de pièces métalliques complexes en impression 3D. En effet, le constat est que notre territoire ne possède aucune solution pour les entreprises locales qui souhaitent faire appel à cette technologie. Le but est donc de satisfaire tous les besoins, notamment grâce à un partenaire local expérimenté, la société Micado, qui s’est également mobilisée. Cette dernière, mettra ses ingénieurs à disposition dans le domaine de l’ingénierie numérique 3D métallique à très faible empreinte environnementale. Enfin, cerise sur le gâteau, la plateforme s’orientera à terme vers la mise en œuvre d’un centre de formation pour favoriser l’industrie 4.0 sur le territoire du Sisteronais-Buëch.