Le Collectif Particules est une association théâtrale basée à Aix-en-Provence, et dont nous avons évoqué dans une précédente édition, la résidence effectuée à Sisteron, avec notamment les ateliers théâtres organisés à l’établissement Les Cigalines. Souvenons-nous que les artistes, Marie Harel et Sofy Jordan, ont expliqué que leur projet artistique s’opérait dans le cadre de l’Été Culturel 2022 du Ministère de la Culture, qui vise à soutenir la création des artistes et la transmission de leur savoir. Ainsi, la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) a créé le dispositif de Résidences en Territoire ‘‘Rouvrir le monde’’. Aussi, le Collectif Particules fait partie des compagnies sélectionnées pour développer son projet en pays Sisteronais.

Dans ce cadre, la joyeuse troupe s’est produite le 26 août dernier au Cloître Saint-Dominique, afin de présenter une adaptation du Misanthrope de Molière.

Alceste amoureux de Célimène !

Alceste ne supporte pas que Célimène s’entretienne librement avec d’autres hommes ! Pour sa première rencontre avec un texte classique, Marie Harel, metteuse en scène, a choisi de pousser au maximum l’extravagance qui déplaît à Alceste, en mettant en place toutes les scènes de cour sur des tréteaux, n’hésitant pas à grossir le trait, à laisser déborder la drôlerie et la joie, le texte ayant été aussi adapté. Le Misanthrope se place dans ce tiraillement entre théâtralité exacerbée et sincérité profonde, en bousculant la structure originelle de la pièce, tout en faisant ressortir la pertinence du texte qui n’a pas moins de 350 ans !

Au final, un pari réussi pour un spectacle électrisant, avec une distribution hors du commun : Marie Harel, pour la mise en scène,  Catherine Richon dans le rôle de Célimène, Benjamin Balthazar Lebigre et Sofy Jordan jouent pas moins de 6 personnages, et Antoine Régent incarne Alceste. Le public venu en grand nombre aura apprécié la distribution, et les applaudissements forts nourris au baisser de rideau devaient en témoigner.