CHRONIQUE PROVENCE : SOUS LE BEAU CIEL DE NOTRE PROVENCE

SOUTO LOU BÈU CÈU DE NOSTO PROUVÈNÇO

Uno cigalo ? d’ivèr ? Lou 24 de febrié, à Fourcauquié, la cigalo de Zani se pausè sus lou pitre de nost’ami Reinié Martel. Noun, acò èro pas un efèt dóu rescaufage climati nimai la descuberto d’uno nouvello espèci de l’inseite emblemati de l’estiéu dins nosto Prouvènço. Mai, alor, que se debanavo en aquéu jour ? Au tèms de l’acamp annau de la Santo-Estello, à la Pandecousto 2017, à Bagniero-en-Bigorro, Reinié fugué estima, pèr lou Counsistòri dóu Felibrige, digne de deveni « Majourau », e dounc de faire partido d’aquéu coulège academi que mestrejo la grando assouciacioun coungreiado pèr Frederi Mistral e sis ami en 1854 «  pèr apara, manteni e enaura la lengo, la culturo, la civilisacioun e l’identita di païs d’O ».

CHRONIQUE PROVENÇALE DANS LE SISTERON JOURNAL DU VENDREDI 13 AVRIL 2018


Comments are Closed