52 ANS AU TRAVAIL PASSIONNÉ POUR TONY : LE FIGARO DE LA RUE DROITE !

Si les ciseaux de Tony Ciaravino virevoltent avec toujours autant d’habileté autour de la tête de ses clients, notre Figaro sisteronais en a ‘‘ras-le-bol’’ de ce troisième confinement ! Certes, il reconnaît faire partie pour la première fois des commerces dit ‘‘essentiels’’, mais cette situation a rendu le centre-ville trop souvent fantomatique. D’ailleurs, lors de notre visite le jeudi 15 avril dernier, en sortant du salon de Tony, vers 11h15, en portant notre regard à droite, puis à gauche, ou l’inverse la mémoire n’est plus très bonne, à perte de vue, il n’y avait strictement personne dans la rue Droite, hormis un brave matou en goguette. Autrement dit, il y avait un chat, rien qu’un chat et personne d’autre !

Extrait Sisteron Journal 3874 – 24/04/2021

DÉLÉGATION TP 04 : JEAN-PAUL BROUCHON SUCCÈDE À ÉRIC TOUTAIN !

Après avoir réalisé un travail remarquable à la tête de la délégation des Alpes de Haute-Provence des Travaux Publics, qu’il a par ailleurs créée accompagné d’une équipe dynamique et soudée, Éric Toutain a souhaité passer la main. Lors de la dernière assemblée générale, Jean-Paul Brouchon, 54 ans, ingénieur de l’École Supérieure des Ingénieurs de Marseille, PDG de l’entreprise sisteronaise Minetto, a été désigné afin de lui succéder. Il va sans dire que la période actuelle n’est pas au beau fixe, même si les entreprises du TP tirent finalement leur épingle du jeu. Rencontre avec le nouveau président de la délégation TP 04, dont les bureaux administratifs, gérés de manière remarquable par Florence Nostriano, chargée de mission, se trouvent dans le bâtiment d’Evad Affaires au parc d’activités Val Durance de Sisteron

Extrait Sisteron Journal 3874 – 24/04/2021

LE QUADRILLE SISTERONNAIS ET LA FANFARE DU BOUMAS : NE LES OUBLIONS PAS !

Pour la 2e année consécutive, étant donné la conjoncture actuelle due à la Covid-19, le Quadrille Sisteronnais ne peut malheureusement pas réaliser sa traditionnelle journée portes ouvertes, si importante pour son image (…) Tout était pourtant prêt, l’année dernière au mois de mars, après le carnaval réussi et malgré les prémices de cette crise sanitaire. Les affiches étaient imprimées, prêtes à être distribuées chez les commerçants de la ville, et tout avait été préparé avec soin pour fêter dignement les 100 ans de la Fanfare du Boumas. Mais le couperet est tombé !

Extrait Sisteron Journal 3874 – 24/04/2021

JEAN-PIERRE BOY : ‘‘NOUS ESPÉRONS POUVOIR ORGANISER LA FOIRE CETTE ANNÉE’’

Mercredi 14 avril 2021, le Conseil d’Administration de la Foire-Expo de Sisteron s’est retrouvé à la salle René Cassin, en nombre limité à cause de la crise sanitaire, afin de tenir son assemblée générale clôturant les comptes de l’exercice écoulé. Rappelons que malheureusement, l’édition 2020 de la foire exposition a été annulée quelques jours avant la date officielle de son inauguration, car le Covid-19 passait par là (…) Pour cette 37e édition bis (ou 38e, c’est selon…,) le programme n’aura pas à être repris en totalité et pour cause, tous les accords signés l’année dernière ont été reportés à l’année 2021. D’autre part, comme c’était déjà prévu l’année dernière, la foire se déroulera désormais du jeudi au dimanche, ce qui est plus judicieux pour amplifier le nombre de visiteurs (…)

Extrait Sisteron Journal 3874 – 24/04/2021

CONNAISSEZ-VOUS L’HISTOIRE DU CHÂTEAU DE LA CAZETTE ?

La bastide de la Cazette est très célèbre à Sisteron. Une fois le tunnel traversé, à l’entrée du pont du Buëch, elle apparaît à droite fixée sur un terrain en pente bordant la rivière. L’accès se fait par une longue allée bordée de platanes, avec en contrebas les vestiges du moulin à farine de la Cazette datant du début du 20e siècle. La bastide est au bout, de rose vêtue. De grands arbres et un parc la protègent des regards indiscrets. Dans le paysage sisteronais, son architecture n’est pas commune, c’est une maison au caractère très marqué. Sa forme en U, ses volumes simples sur plusieurs niveaux et l’aménagement du parc dénotent un réel besoin d’intimité.

Extrait Sisteron Journal 3874 – 24/04/2021

L’ASSOCIATION PETITES ET GRANDES HISTOIRES SISTERONNAISES FAIT SON CINÉMA !

Dimanche 18 avril, l’équipe de tournage de l’association (P&GHS), Petites & Grandes Histoires SisteronNaises, effectuait le premier clap de son prochain film-documentaire consacré à Napoléon : de Malijai à Sisteron. 

C’est tout d’abord à la Citadelle, avec les autorisations de la préfecture et d’Arts Théâtre et Monuments (ATM), en accord avec la municipalité et la Communauté de Communes (CCSB), que l’équipe s’est rendue, en compagnie des pilotes de drones, Mathieu Aucomte et Florent De Marco, pour réaliser les premières prises de vue sous la bienveillance de Pierre Garcia et Michel Jacob. Les réalisateurs guidaient nos pilotes afin d’obtenir de belles images de la citadelle et de la ville. Ces images apparaîtront bien entendu dans le documentaire.

Extrait Sisteron Journal 3874 – 24/04/2021

BELLE INITIATIVE CITOYENNE AU QUARTIER DU THOR

Élodie est une habituée des balades, en ville, en forêt, en montagne, au bord de l’eau. C’est une occupation essentielle pour elle et ses deux garçons de 9 et 13 ans, Ennio et Nolann. Depuis le début de la crise sanitaire, c’est pour elle encore plus important : « Avec toutes les restrictions et règles sanitaires, il n’y a plus d’activités sportives et plus de lien social ! » C’est en se baladant, cette fois sur les réseaux sociaux, qu’elle est tombée sur la page d’un groupe ‘‘Nettoyons notre planète en bouffant du son’’ qui devait attirer son attention (…)

Extrait Sisteron Journal 3874 – 24/04/2021

LES JARDINS DE CHRISTINE : SPLENDIDE EXPLOITATION !

Surplombée par le joli petit village de Valernes, à l’aplomb de la D304 qui mène à La Motte-du-Caire, l’exploitation de Christine Magnan, ‘‘les Jardins de Christine’’, est embellie de couleurs et d’odeurs, premiers prémisses du printemps. Et pourtant, la vague de gel récente, qui a ravagé nombre d’arboricultures, aura également laissé quelques traces, en particulier sur les fleurs de cerisiers et les plants de glycine, mais l’essentiel des cultures, arbres d’ornement, arbres fruitiers, fleurs, aura bien résisté.

Extrait Sisteron Journal 3874 – 24/04/2021

LAETITIA : NOTRE SORCIÈRE BIEN AIMÉE !

L’information est plus que sérieuse : Sisteron a sa sorcière ! C’est Laetitia Martin, mais elle est une jolie et adorable sorcière, bien loin du cliché habituel de la vieille dame au chapeau pointu chevauchant son balai ! Cette charmante jeune femme est par ailleurs propriétaire, avec son mari Laurent, du bien connu restaurant ‘‘Le Calice des temps jadis’’ qui a ouvert il y a presque 3 ans (…) Ici, pas de balai (sauf pour le ménage du restaurant), Laetitia se déplace en voiture comme tout le monde et pas de chapeau pointu, mais pourquoi pas un bonnet s’il fait bien froid, et elle n’a pas de verrue sur le nez, nous pouvons le certifier !

Extrait Sisteron Journal 3874 – 24/04/2021

**********************************************

SISTERON OFFICIELLEMENT ‘‘PETITE VILLE DE DEMAIN’’

Cette période incertaine n’aura pas empêché Sisteron de devenir la première ville des Alpes-du-Sud, seconde au niveau régional, à signer la convention ‘‘Petites Villes de Demain’’ (PVD), mise en forme par l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires et de la Ruralité. La cérémonie officielle s’est déroulée vendredi dernier, le 9 avril 2021, dans la grande salle des réceptions de l’Hôtel de Ville en présence de la préfète des Alpes de Haute-Provence, Violaine Démaret, du député Christophe Castaner, de René Massette, président du Conseil départemental, du sénateur Jean-Yves Roux, de la sous-préfète de Forcalquier, Natalie William, ainsi que du directeur régional de la Banque des Territoires, Richard Curnier. Tous étaient accueillis par le maire de Sisteron Daniel Spagnou. Le programme PVD,  s’adresse aux communes de moins de 20 000 habitants et vise à renforcer l’attractivité des centres-villes ainsi que le maillage territorial en permettant aux municipalités de répondre aux enjeux d’amélioration de l’habitat et du cadre de vie, de développement des services et des activités, tout en valorisant le patrimoine bâti et paysager.

Extrait Sisteron Journal 3873 – 17/04/2021

SISTERON-COMMERCES : BIENTÔT DANS NOS BOÎTES !

Oyez, oyez braves gens, la revue de l’APACS, association des commerçants de Sisteron, paraîtra dans un mois. Les 10.000 exemplaires de ‘‘Sisteron-commerces’’ devraient être disponibles chez les commerçants ainsi que dans les boîtes aux lettres dès le 15 mai prochain : « Nous rayonnons de Château-Arnoux à Laragne. La renommée de la revue n’est plus à faire » affirme Nicolas Laugier, président de l’APACS. Créée en 2013, la revue paraissait initialement 4 fois par an. Dès le 6e numéro, l’APACS décidait de réduire à 3 parutions par an, tout en changeant de prestataire (Autrement Dit – parc d’activités Nord), puis 2 diffusions depuis 2018 : « On avait une idée précise de ce que nous voulions, à savoir un magasine de qualité, imprimé sur du beau papier et avec du contenu rédactionnel. Nous voulions autre chose qu’un prospectus publicitaire classique. »

Extrait Sisteron Journal 3873 – 17/04/2021

LE PÔLE EMPLOI FINANCE DES FORMATIONS INFORMATIQUES POUR TOUS !

Du 16 mars au 7 avril s’est déroulée à Sisteron, salle informatique de la Maison de l’Entreprise (SEM), une formation ‘‘Maîtrise des Technologies de l’Informatique’’ (MTI), qui permettait une mise et remise à niveau informatique et numérique, financée par le Pôle Emploi et animée par ID Formation (IDF). C’est à l’occasion du dernier jour de formation que nous avons été accueillis par les stagiaires, déjà en plein travail, et par leur formateur Vincent Martzolff, coordinateur pédagogique chez IDF. Ce stage était prioritairement destiné aux demandeurs d’emploi, mais pas que ! En effet, tout un chacun pouvait y participer sur simple inscription auprès d’un conseiller de Pôle Emploi, ou via ID Formation.

Extrait Sisteron Journal 3873 – 17/04/2021

GRANDE MANIFESTATION DES MOTARDS EN COLÈRE !

Samedi dernier, le 10 avril, à l’appel de la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC), plus d’une centaine de motards se sont retrouvés aux alentours de 10 heures sur la place de la mairie de Sisteron, point de départ géographique d’une manifestation départementale ! La raison ? Ils manifestaient contre la décision européenne d’imposer un contrôle technique sur les motos à partir du 1er janvier 2022. Si le Gouvernement, les députés et les sénateurs français ne le souhaitaient pas, les députés européens ont voté majoritairement pour une directive imposant ce contrôle. Pourtant, un rapport (cf. le rapport Maid) met en évidence que, lors des accidents impliquant une moto, l’état technique de celle-ci n’est mis en cause que dans seulement 0,3% des cas…

Extrait Sisteron Journal 3873 – 17/04/2021

COLÈRE ET INCOMPRÉHENSION !

Jean-Michel Di Scala estime que le gouvernement est en train de casser tout ce que la France représentait dans son Histoire et sa Culture (…) « J’étais un commerce ‘‘Non Essentiel’’ au mois de novembre. Par quel détour suis-je devenu ‘‘Essentiel’’ aujourd’hui ? » Jean-Michel Di Scala, luthier de la rue Droite, dénonce ces décisions gouvernementales qui impactent fortement les petits commerces et qui sont source d’incompréhensions. Car tous les commerçants souffrent ! La fermeture de certains d’entre eux dans de petites villes comme Sisteron, entraîne une baisse notable de la fréquentation, déjà ressentie dès la fermeture des bars et restaurants (…)

Extrait Sisteron Journal 3873 – 17/04/2021

QUAND LES ACTIVITÉS SPORTIVES S’ASSOCIENT AUX LOISIRS DE NOS JEUNES !

Nous vivons décidément une période peu commune avec cette crise sanitaire qui perdure…, et par ce semblant de confinement qui impose à nos jeunes de demeurer à domicile, alors que nous savons bien qu’il est essentiel pour eux de se dépenser et de découvrir plus que jamais la sociabilité ! Certes, durant quelques semaines encore, voire quelques mois, il sera impossible d’organiser des compétitions sportives amateurs, mais permettre aux adolescents de se remuer reste possible : c’est ce que souhaitent faire ensemble le COS rugby et l’Accueil Municipal des Loisirs de Sisteron.

Extrait Sisteron Journal 3873 – 17/04/2021

LEUR DUR LABEUR EST TOTALEMENT FICHU !

Vendredi dernier, après avoir paraphé la convention Petites Villes de Demain et effectué la visite du centre-ville de Sisteron, la préfète Violaine Démaret, accompagnée des élus (Christophe Castaner, Jean-Yves Roux, René Massette et Daniel Spagnou), s’est rendue à La Motte-du-Caire afin de rencontrer des producteurs fruitiers, malheureusement très impactés par le gel !

Extrait Sisteron Journal 3873 – 17/04/2021

DEUX COMMERÇANTS MAIN DANS LA MAIN

Le Royaume du Jardin de Christel Sati, sur la route entre Sanofi et la parc d’activités Val Durance, et le Food-truck Pocket le Pirate de la Vallée-du-Jabron, ont décidé d’unir leurs forces pour offrir à leurs clients le moyen de joindre l’utile à l’agréable. Ainsi, tous les week-ends, le camion-magasin de Kévin et Élodie stationne désormais sur le parking du magasin, et du coup la clientèle peut profiter du magasin de fruits et légumes et épicerie fine de Christel, mais aussi du Food-truck et de ses pizzas Hot-dogs, croque-monsieur maison, glaces maison, poulets grillés, frites, fromages de chèvre de la vallée, quiches, beignets, gaufres, etc.

Extrait Sisteron Journal 3873 – 17/04/2021

EXPOSITION DE MOBILIER INDUSTRIEL !

Pourra ou pourra pas ?

Jean Arnoux se demande si, en mai prochain, comme il le souhaite, il pourra proposer une exposition qu’il prépare activement depuis plusieurs mois aux Ateliers Durance, au sein de l’association Créative Sisteronaise ?.. L’exposition qu’il prépare est des plus originales et très spectaculaire. Il est en train de créer du mobilier indu’ (indu pour industriel), et on peut parler de véritables œuvres d’art, comme cette table basse réalisée sur un moteur de moto, chromé, avec tablier en verre, le tout parsemé de lampes led multicolores commandées à distance, et de mini haut-parleurs commandés avec son smartphone !

Extrait Sisteron Journal 3873 – 17/04/2021

SE DÉDOUBLER POUR MIEUX REBONDIR !

Depuis bientôt 3 ans qu’ils sont arrivés de Nice, Laurent et Laëtitia Martin ont fait de leur restaurant ‘‘Le Calice des Temps Jadis’’, un établissement haut en couleur et très fréquenté à Sisteron. Il faut dire que leur gentillesse n’a d’égal que le régal des plats qu’ils servent. Crise de la Covid ou pas, ils ont décidé d’aller de l’avant et viennent de transférer le siège de leur établissement un peu plus haut, au 33 rue Droite ! Et ils conservent le local historique qui devient une deuxième salle. Par les temps qui courent, il en faut du courage à un restaurateur pour s’agrandir car tout n’a pas été facile depuis le premier confinement.
Extrait Sisteron Journal 3872 – 10/04/2021


 

TERRE DES HOMMES : C’EST FINI !

C’est une triste nouvelle que nous venons d’apprendre : lors de son assemblée générale, Terre des Hommes France a voté majoritairement l’arrêt de ses activités ! Depuis sa création, voilà presque 60 ans, l’association s’est considérablement engagée dans une démarche de développement basée sur le respect des Droits de l’Homme. Chez nous, à Sisteron, de nombreux bénévoles se sont succédés avec toujours la même motivation, celle d’aider les populations les plus défavorisées. D’ailleurs, grâce à la générosité des donateurs et sympathisants, beaucoup d’actions ont été menées. À titre d’exemple, souvenons-nous de Rosa Quedena, cette avocate péruvienne venue en 2017 à la cité scolaire Paul Arène, invitée par Terre des Hommes 04, pour sensibiliser les jeunes à la défense des autochtones Supayaku : une rencontre que beaucoup garderont longtemps en mémoire !
Extrait Sisteron Journal 3872 – 10/04/2021
Clichés : archive SJ