Elle a fière allure l’école de jeunes sapeurs-pompiers de la Motte-du-Caire, si chère à notre sénateur Jean-Yves Roux. Il faut dire que ce dernier s’est donné beaucoup de mal pour convaincre, avec les élus du territoire, de l’intérêt d’ouvrir une section de sapeurs-pompiers au collège Marcel Massot. Des investigations qui auront été longues, mais pour un résultat éclatant et, après trois années de formation, la première ‘‘promo’’ est sur le point d’obtenir son diplôme. Actuellement les jeunes (filles et garçons), sont de plus en plus nombreux à vouloir intégrer cette école qui nourrit de grandes ambitions.