La paroisse de Sisteron vient de participer à une opération vérité voulue par le Pape François, et demandée aux évêques du monde réunis en synode à Rome à l’automne dernier. La première phase de ce synode sur 3 ans consistait à demander l’avis des fidèles et des autres, de leur donner la parole.

Et que souhaitait le pape ?

Écouter les gens, tous les gens, qu’ils soient croyants ou qu’ils ne le soient pas. Entendre leurs questions sur l’Église, toutes les questions, sans tabous. Le Père Gilbert Marijsse, curé charismatique de la paroisse aux 18 communes de Sisteron a organisé, autour du conseil paroissial animé par Francine Jean, beaucoup de rencontres entre paroissiens et non paroissiens, croyants et non croyants. Le Pape voulait des questions, il en aura près d’une centaine venue de Sisteron et de ses proches environs. Il voulait savoir ce que les gens pensent de l’Église, que faut-il changer dans son fonctionnement ? Quelle image vous vient ? Qu’est-ce qui vous plaît ? Vous choque ? Vous déplaît ?