Samedi dernier, les membres du Quadrille Sisteronnais, emmenés par la musique de la Fanfare du Boumas, se sont rendus au cimetière de Sisteron où repose Henriette Massot-Devèze, afin de lui rendre un bel hommage à l’occasion du 140e anniversaire de sa naissance.

Le Quadrille constitué en 1925 !

Henriette Massot-Devèze a vu le jour le 21 mai 1882 et, parmi ses nombreux engagements dans le milieu social, mutualiste et associatif, Sisteron lui doit aussi la création, en 1925, du Quadrille Sisteronnais. À la fin de la Seconde Guerre Mondiale, elle prit la présidence de l’association des sinistrés du bombardement de Sisteron le 15 août 1944, avant de s’engager dans le mouvement mutualiste avec la farouche volonté de voir l’entraide et la solidarité aller jusque dans les plus petits villages, les plus petites entreprises, comme dans les villes. On retiendra aussi son militantisme en faveur du droit de vote pour les femmes, ainsi que la défense de la Culture, sans oublier bien sur la langue provençale avec la création de l’Escolo de Durènço. Alors, souvenons-nous que Massot-Devèze n’est pas uniquement un parc à Sisteron, mais c’est surtout le nom d’une femme brillante à qui l’on doit le plus grand respect : bravo au Quadrille !