Tous les articles par Patrice Vernet

LOUNA BOXING 14 : BON CRU MALGRÉ LA SITUATION SANITAIRE !

Nous avons assisté, samedi 2 octobre dernier au gymnase des Marres, à un événement sportif grandiose parfaitement orchestré par la Team JMA de Sisteron. Une série de combats pieds-poings et de boxe anglaise de haut niveau, tant chez les jeunes amateurs que les professionnels. Ce fut un véritable régal pour les férus du genre, et même les non-initiés n’ont pas caché leur plaisir d’assister à cette manifestation qui a attiré beaucoup de monde, malgré une situation sanitaire délicate.

Des combats prestigieux !

Sisteron n’est pas forcément une terre de boxe anglaise, mais elle pourrait bien le devenir très vite tant les prestations (en démonstration) des jeunes Sandro Spica et Farès Laimeche (-57kg), puis du manosquin Jordan Ngwette face à l’italien Amed West (-69kg) ont été éblouissantes de rigueur, d’engagement et de technique. Le public a largement apprécié, même si aucune décision arbitrale n’a été donnée. En ce qui concerne la boxe pieds-poings, les assauts furent de grande qualité.

LIBERTÉ ÉGALITÉ FRATERNITÉ SOLIDARITÉ

Didier Bohl, l’un des membres fondateurs du Café Sourire, porté par un esprit de partage, organisait une sortie pique-nique, à laquelle ont participé une vingtaine de migrants, dont deux familles, accompagnés par une dizaine de bénévoles et salariées du Centre d’Accueil des Demandeurs d’Asile (CADA). Voyage en voiture par Châteaufort, puis petite marche vers un lieu magnifique, tranquille et haut perché, La Pène, où une association chrétienne a fait transformer une ancienne maison en un lieu d’accueil très vaste, beau et confortable. L’objectif de cette journée était double : renforcer la cohésion et une meilleure connaissance mutuelle de ces jeunes gens, afghans en majorité, mais de cultures très différentes, puis les sortir de leur quotidien morose et leur faire découvrir l’environnement dans lequel ils vivent actuellement, temporairement.

SISTERON-FIDENZA REPREND DU SERVICE !

En ‘‘stand-by’’ depuis plusieurs mois en raison de la pandémie, c’est avec enthousiasme que le Comité de jumelage entre Sisteron et Fidenza relance ses activités. Créée en 1989, l’association présidée par René Biancarelli, qui a pour mission de réaliser des échanges, notamment scolaires, entre la France et l’Italie, sera présente à la foire exposition de la ville.

Le Comité partira en voyage du 4 ou 6 novembre inclus, dans le Piémont, dans la région Sud de Cuneo ! Au programme de cette excursion encadrée par un guide, de nombreuses visites dont : Vernante, célèbre village dédié à Pinocchio (voir photo en illustration) ; Cuneo avec notamment son centre-ville, le musée Civico, ou encore la cathédrale Santa Maria del Bosco ; Vicoforte et son sanctuaire doublement exceptionnel (car il possède une gigantesque coupole elliptique et une fresque à thème unique d’une surface de 6 032m²), une montée en funiculaire vers la ville haute ainsi qu’une visite du musée de la céramique ; un arrêt dans la réserve naturelle des Ciciu ; Fossano et son château construit au XIVe siècle…

COLLÉGIALE POUR LEI GAVOTS DE LA CIEUTADELLO

L’association ‘‘Lei Gavots de la Cieutadello’’, qui avait repris une activité à peu près normale cet été, s’est retrouvée dans une nouvelle impasse pour cette rentrée sans aucun bureau pour la diriger ! En effet, l’ancien président, Roland Gassend, n’a pas souhaité se représenter lors de la dernière assemblée générale qui s’est déroulée en juin, et aucun successeur n’avait été trouvé, de ce fait, aucun bureau fut élu ! Devant cette impasse, lors d’une nouvelle assemblée générale extraordinaire, les membres actifs de l’association ont décidé de gérer la structure de manière collégiale. La loi de 1901 n’impose pas, en effet, de disposer d’un bureau avec un président, un trésorier et un secrétaire.

FOIRE EXPO DE SISTERON : C’EST JUSQU’À DIMANCHE !

C’est avec le plus grand des bonheurs que nombre de visiteurs se ruent depuis jeudi à Sisteron afin de rendre visite aux quelques 80 exposants présents à l’occasion de la Foire Expo de Sisteron, 38e du nom. L’inauguration s’est faite jeudi en présence d’une des plus ravissantes femmes de la télévision, Vanessa Demouy, qui, comme les autres marraines, s’est prêtée au jeu de la découverte de nos produits sur les différents étalages de la foire. Fort naturellement, les élus locaux et les corps institutionnels étaient également là afin de démontrer que ce rendez-vous, qui n’avait pas pu s’organiser l’année dernière du fait de la crise sanitaire, demeure et restera un moment phare dans les Alpes de Haute-Provence.

SOMPTUEUSE CÉRÉMONIE D’HOMMAGE

Nous avons assisté, le samedi 25 septembre dernier au cimetière de Sisteron, à l’une des plus belles cérémonies d’hommage aux Harkis qu’il nous a été données de voir depuis très longtemps. L’affluence était dense et pour cause : enfin la France par la voix de son Président, Emmanuel Macron, a reconnu ne pas avoir été à la hauteur vis-à-vis de nos amis Harkis. Le Président de la République a demandé pardon au nom de la Nation. Parmi les personnalités, nombreuses également, nous pouvions noter la présence de l’ancien Ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, du sénateur Jean-Yves Roux, de Robert Gay, vice-président du Conseil départemental, de Paul Boulvrais, commandant de la communauté de brigades de Sisteron, du maréchal des logis-chef, Lionel Dellile, d’André Fassino, lieutenant des sapeurs-pompiers, de Brahim Oulguima, président de la toute récente association ‘‘Harkis, les oubliés de l’Histoire’’, des représentants des associations patriotiques et des porte-drapeaux. Tous étaient accueillis par le maire de Sisteron, Daniel Spagnou, et Yamina Chalabi, présidente de l’Association des Rapatriés Anciens Combattants d’Afrique du Nord (ARACAN).

PERCE ROCHE : ILS ONT PARTICIPÉ À LA DEMI-VERTICALE !

Samedi dernier, après l’assemblée générale de l’association durant laquelle le président Grégory Torres a été reconduit, s’est déroulée la seconde édition de la Demi-Verticale de Sisteron organisée par la Perce Roche en partenariat avec l’enseigne Intersport. Cette course pour le moins atypique et des plus amusantes, n’a pour seul et unique but que de divertir les participants avec comme mot d’ordre : « Ne nous prenons pas au sérieux ! »

Cette course extravagante se déroule sur une ‘‘montée de l’impossible’’ 500m de long et 250m de dénivelé ! Les participants doivent impérativement être déguisés pour prendre le départ : « C’est la base ! » Mais surtout, et ce n’est pas une mince affaire, les coureurs doivent ingurgiter 4 bières durant l’ascension !

LE BILLARD CLUB DE SISTERON REPREND ENFIN SES ACTIVITÉS

Avec la crise du Covid, le club de billard de Sisteron n’a joué que 4 mois sur 12 cette saison : « Nous n’avons pu jouer que pendant l’été, période qui ne nous a pas permis de faire beaucoup de choses » commentait le président Joël Chaix lors de l’assemblée générale qui s’est tenue au complexe Daniel Maffren, en présence d’Élodie Jourdan, déléguée aux Sports.

Toutes les compétitions de la saison ont été annulées !

Néanmoins le club à tout de même travaillé afin d’assurer le fonctionnement de la structure. Les statuts ont été modifiés en vue d’adapter la composition du Conseil d’administration,  actuellement limité à 10 personnes. Le règlement intérieur a été revu et les différents protocoles sanitaires mis en application au fur et à mesure de leurs modifications et évolutions.

« AH AVEC PAREILLE BARCASSE, À L’AISE ON POURRAIT TRAVERSER L’ASSE, ET MÊME L’ESTOUBLAISSE »

Cet alexandrin n’a pas été écrit par Edmond Rostand, auteur d’une des pièces les plus connues du théâtre français « Cyrano de Bergerac », mais par Gilles Grazilly, de la Cie Le Poil De La Bête, qui a revisité l’œuvre intemporelle, monument national, d’Edmond Rostand, et qui en propose une version raccourcie mais fidèle au chef d’œuvre : « Nous sommes des amateurs, et nous ne pouvions pas être comparés aux grands acteurs qui se sont illustrés dans ce rôle. Une pièce de 3 heures, et 2600 vers en alexandrins est trop difficile à jouer. » Gilles Grazilly s’est donc attelé à réécrire la pièce tout en conservant les intrigues, la charge émotionnelle des grandes tirades, le rythme des alexandrins.

LES CHORALES SONT-ELLES EN DANGER ?

Comme de nombreuses autres activités, les chorales ont du cesser leurs activités avec la crise sanitaire. Calice, que l’on connaît et apprécie beaucoup à Sisteron, dirige 2 chorales, à Mison et à Aubignosc, elle est très inquiète : « Avec la crise sanitaire, les masques, et maintenant la vaccination et le pass, j’ai perdu plus de la moitié de mes choristes ! » Sur Aubignosc, le nombre de chanteurs est passé de 18 à 5 !

LA SALLE DE SPECTACLE ‘‘LE FOX’’ ROUVRE CE SAMEDI 2 OCTOBRE À 21 HEURES

Les 450 m² du Fox, la salle de spectacle que le Sisteronais Éric Mévolhon a ouverte à Peipin juste avant le premier confinement, vont enfin reprendre vie. Cela se passera ce samedi 2 octobre dès 21 heures pour une grande soirée de réouverture avec le Groupe ‘‘T3rtio’’ (12 euros, passe sanitaire obligatoire). Le sympathique sexagénaire a la musique dans la peau et a, 31 années durant, roulé sa bosse dans le milieu artistique parisien.

CIEL : ILS S’ENVOLENT VERS D’AUTRES CIEUX !

Ceux de la retraite ! Car après 30 années d’activités, à l’âge de 68 ans, Bernard et Marlène Bignon méritent bien un peu de quiétude et de repos. Après 20 années passées en tant que salariés dans une entreprise dont les activités étaient proches, Marlène et Bernard décident de créer leur propre commerce. C’était en octobre 1991, la Coopération Industrielle à l’Environnement Local voyait le jour, tout d’abord dans des locaux situés au parc d’activités Val de Durance, à proximité de la SEM. Au départ, le projet était de ne vendre que des peintures naturelles. Mais il y a 30 ans,  la clientèle n’était pas autant sensibilisée qu’aujourd’hui aux problèmes environnementaux. Il a fallu s’adapter et vendre tous types de peintures.

DES BIBLIO-RUCHES INSTALLÉES DANS DES COMMUNES VOISINES

La commune de Ribiers voulait mettre en place une bibliothèque gratuite. Le symbole de la commune étant l’abeille, le maire, Gérard Nicolas, a eu l’idée originale de créer une ruche à livres ! Ainsi, après en avoir dessiné les croquis, il en a fait construire 3 qui ont été installées à Ribiers, Châteauneuf-de-Chabre et Antonaves. À l’intérieur des ruches se trouvent plein de livres, de romans, de documentaires, de bandes dessinées et de revues. Les gens peuvent y déposer les ouvrages dont ils n’ont plus l’utilité et qu’ils souhaitent faire découvrir à d’autres lecteurs, et en récupérer de nouveaux : « Vous pouvez y aller même si vous ne déposez pas de livres bien évidemment » précise Gérard Nicolas.

LES MAIRES DU DÉPARTEMENT SE RÉUNIRONT EN CONGRÈS À SISTERON EN OCTOBRE

Le Congrès des maires des Alpes de  Haute-Provence se tiendra au complexe sportif et au boulodrome des Marres à Sisteron, le jeudi 14 octobre. Un salon des Professionnels d’une soixantaine de stands d’exposants (soit 10 de plus qu’au précédent congrès) se tiendra concomitamment.

L’occasion pour les entreprises, les fournisseurs et prestataires de services ou de solutions globales, de rencontrer les élus et les décideurs territoriaux. Ce congrès est un moment très important de la démocratie locale et communale, l’occasion pour les élus de se retrouver et de mieux se connaître (80 nouveaux maires, souvent jeunes, sur 198 élus, sont arrivés dans les communes, dans le contexte sanitaire très difficile que l’on connaît).

MISE EN PLACE D’ATELIERS POUR AIDER LES PLUS DE 60 ANS

Une vingtaine de personnes assistaient dernièrement, à la salle Alain Prieur, à la présentation d’un atelier ‘‘mémoire’’, instauré par le Centre Communal d’Action Sociale de Sisteron (CCAS), associé pour l’occasion à l’Association de Santé, d’Éducation et de Prévention sur les Territoires de la Région Sud (ASEPT).

Le CCAS veut permettre à des personnes de plus de 60 ans de bénéficier de multiples possibilités d’améliorer leur quotidien ! Prenons le cas de la mémoire. Grâce à ce partenariat entre le CCAS de Sisteron et l’ASEPT, pas moins de 10 sessions vont s’étaler sur 2 mois, tous les vendredis durant 2h30.

OCTOBRE ROSE : UNE OPÉRATION NATIONALE DÉCLINÉE AVEC SÉRIEUX À SISTERON !

C’est une volonté nationale de promouvoir la santé via le dépistage des cancers. Le cancer du sein touche malheureusement 1 femme sur 8 au cours de leur vie. Il est guéri dans plus de 99 % des cas s’il est pris à temps. La difficile période liée au Covid que nous venons de traverser n’a pas été propice à la prise en charge de notre santé : difficultés de déplacement, crainte de se rendre en services hospitaliers, médecins accaparés par la pandémie, peu disponibles, et puis, tout simplement, notre esprit était monopolisé par la Covid.

LA BOURSE AUX ANTIQUITÉS MILITAIRES A DE NOUVEAU EU LIEU !

Dimanche 26 septembre s’est déroulée au complexe des Marres à Sisteron la 38e bourse aux antiquités militaires. Organisée chaque année par François Lazzarotto, cet événement est bien connu des Sisteronais, mais pas que ! Depuis de nombreuses années cette manifestation est appréciée par beaucoup d’habitués. Elle avait lieu tout d’abord une fois par an, le dernier dimanche du mois de février, mais depuis 16 ans elle s’organise une seconde fois, généralement au mois de juin.

LA FOIRE EXPO DE SISTERON DÉBUTE JEUDI PROCHAIN

Nous ne pouvons que nous réjouir de savoir que cette année la Foire Expo de Sisteron sera de retour du jeudi 7 au dimanche 10 octobre. Après les mois chaotiques que nous venons de vivre, et même si la crise sanitaire n’est pas totalement derrière nous, que c’est bon de retrouver nos rendez-vous incontournables qui permettent à notre ville d’afficher une belle et grande dynamique. Ainsi, Jean-Pierre Boy, président du Comité d’organisation de la foire, accompagné d’une équipe motivée comme jamais, a concocté un programme des plus alléchants, et ce même si certaines contraintes devront encore être observées. L’ouverture officielle de la 38e Foire Expo de Sisteron se fera donc le jeudi 7 octobre à 10h30.

POUR LES CINQ CENTS ANNÉES À VENIR !

Même si nous ne prenons pas un risque démesuré en annonçant que personne ne sera encore là pour en être le témoin, c’est bien pour les 500 prochaines années que l’artiste plasticien Benoît de Souza a confectionné la nouvelle statue de la République de Sisteron ! C’est ce qu’il a assuré dans sa prise de parole, le vendredi 17 septembre dernier, à l’occasion de l’inauguration de son installation au sommet de la tour de l’Horloge. Ce moment restera gravé dans l’argile non-gélive en ce week-end des journées européennes du patrimoine, car c’est bien l’une des œuvres impérissables et résistant aux chocs thermiques que nous allons transmettre aux générations futures.

POUR QUE JAMAIS L’ON OUBLIE NOTRE AMI FRANCK DI IORIO : 7 ANS DÉJÀ !

Il est difficile de revenir sur le terrible meurtre de Franck Di Iorio à Aubignosc, il y a tout juste 7 ans. Nous voudrions que cela ne soit jamais arrivé, et pourtant… En ce matin du 17 septembre 2014, la nouvelle se répand comme une traînée de poudre tout autour d’Aubignosc et, rapidement, bien au-delà. Âgé de 45 ans, Franck Di Iorio, un gars du pays, vient d’être tué, dans la nuit, chez lui, devant sa famille ! Un gentil garçon unanimement apprécié, un mari et un papa adoré, un maçon, travailleur, bosseur de la première heure. Depuis 7 ans maintenant, Corinne, ses fils, famille et amis, attendent en vain de savoir. De savoir qui ? De savoir pourquoi ? Sisteron Journal pense très fort à toute la famille de Franck, ce gentil garçon qui repose aujourd’hui dans le petit cimetière d’Aubignosc.