LA FOIRE EXPO DE SISTERON ARRIVE

C’est la 35ème du nom, 35 ans déjà que la Foire Expo de Sisteron s’organise chaque année. Elle aura lieu du vendredi 5 au lundi 8 octobre. Beaucoup se souviennent encore des premières éditions qui ont immédiatement remporté un vif succès auprès des exposants et des visiteurs. Certes depuis les années 80 bien de l’eau a coulé sous le pont de la Baume, mais l’engouement que suscite cet événement continue de se vérifier.

 

BILLARD CLUB SISTERONAIS : RENÉ BRÉDAT RÉÉLU !

Le club de billard de Sisteron, présidé par le très apprécié René Brédat, vient de tenir son assemblée générale. Dans son allocution le président, après avoir remercié la municipalité pour son aide précieuse, la mise à disposition des locaux et les subventions, s’est félicité de la saison qui s’est très bien passée. Il faut dire que les résultats sportifs ont été largement à la hauteur des espérances, tant en tournois par équipes qu’en compétitions individuelles : « Nous avons fièrement défendu les couleurs de Sisteron » ajoutait-il.

 

NADÈGE MICHEL : DU RÊVE EN PEINTURE !

Actuellement la galerie Domnine, située rue Mercerie à Sisteron, accueille une exposition qui ne manquera pas de séduire et étonner les visiteurs, celle de l’artiste peintre et photographe Nadège Michel. « Si vous pouviez le dire avec des mots, il n’y aurait aucune raison de le peindre. » Nadège Michel, dite Nadel, pourrait très bien faire sienne cette citation d’Edward Hopper. Peintre passionnée, elle sait qu’il est des histoires indicibles, des souffles épiques, des instants vaporeux.

 

JEAN-BAPTISTE OLIVE : MARSEILLE SE DÉVOILE À SISTERON !

L’espace d’Ornano du musée Gallo-Romain présente une nouvelle exposition exceptionnelle. En effet, les œuvres les plus représentatives du peintre provençal Jean-Baptiste Olive ont été réunies grâce au réseau de clients de l’expert et galeriste Alexis Pentcheff. Il en résulte, avec le soutien de la mairie de Sisteron et de son Service Culture, une exposition unique que l’on peut admirer jusqu’au 24 novembre prochain. Notons que c’est la première fois que cette vingtaine de chefs-d’œuvre sont réunis au même endroit.

 

SISTERON REND UN VIBRANT HOMMAGE AUX HARKIS

Mardi dernier la ville de Sisteron a rendu un hommage sincère aux Harkis à l’occasion de la journée nationale. La cérémonie s’est déroulée à la stèle des rapatriés sous un soleil vigoureux, en présence de l’ensemble des autorités civiles et militaires, des associations patriotiques et des drapeaux. Sur les visages des anciens, l’émotion était amplement visible car le souvenir du mépris devait forcément refaire surface ! Il faut bien admettre qu’à l’époque, la France a clairement manqué de respect pour cette communauté qui s’est pourtant montrée fidèle au drapeau tricolore.

 

ARII : POUR QUE SISTERON POURSUIVE SON DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE !

Une journée qui pourrait s’avérer essentielle quant au développement économique du parc d’activités de Sisteron s’est tenue la semaine dernière. En effet, le directeur général de l’Agence Régionale pour l’Innovation et l’Internationalisation, Jean-François Royer, sa collaboratrice Danielle Ducreux, responsable du Pôle International de l’ARII, et Frédéric Spagnou, président d’Alpes Recherche Développement, ont été reçus en mairie par le maire Daniel Spagnou et le directeur général des services municipaux, Jean-Christian Grimaud. Après présentation des différents organes des services rattachés à la Région Sud PACA, l’assistance a visité les infrastructures du parc d’activité sous la conduite de Michel Aillaud et Marianne Didier, respectivement président et directrice de la Société d’Économie Mixte (SEM).

 

Souto lou bèu cèu de nosto Prouvènço

La Galino Negro

Adiéu l’estiéu ! Adiéu li vacanço ! Es la rintrado  e, dins gaire, l’autouno.

Pèr faire passa la lagno, la crounico de vuei aura dounc un pichot èr de falabourdo, un er soulamen que,  uno man sus soun cor, l’autro sus sa fuèio, noste countaire nous afourtis qu’es un fa vertadié arriba à Lucío dóu tèms de sa jouinesso. Fau precisa que li noum soun esta chanja.

Lucío, aro, es uno galanto vièio damo que counto voulountié soun istòri ; meme, à soun evoucacioun, n’en ris toujour i lagremo.

Dounc, lou paire de la jouvènto èro boulengié dins un vilajoun bas-aupen, proche de Sisteroun ; d’esperit mouderne, avié croumpa uno fourgouneto pèr liéura soun bon pan i masage e mas à l’entour ; es pèr acò qu’avié fa passa lou permés de coundurre à sa chato. Ansin, Lucío èro devengudo  » capo di liéuresoun » !

Aquéu matin d’un printèms premeiren fasènt reverdi la mountagno de Luro, e pèr un bèu soulèu, Lucío s’en vai lieura lou pan encò lou paire Sube, dins un mas d’un autre tèms au fin-founs d’un camin caialous, maleisa. Lou vièi ome es, segur, un brave païsan, ancra à sa marrido terro mai, pecaire, a lou meme caratère que soun camin. E à nosto Lucío, acò i’agrado gaire ; e meme, lou troubo un pau bijarre estènt que nost’ome, se e menèbre, s’es amiga (anas saupre perquè !) emé si galino, uno vinteno, friqueto e bèn sougnado, galino de councours. Mai mèfi au reinard !…que venié toujour li manja !!!

Aquéu matin dounc, nosto jouvènto troubo lou vièi Sube dins la court,  asseta souto lou grand amourié e – pèr un cop e pèr miracle – es tout risoulet ! N’en es touto espantado coume sis auriho atrivado pèr uno musico lougièro, quàsi angelico, que s’espandis dins l’èr. Alor, alucant à soun entour, (ié semblo pas de crèire !)  vèi chasco galino, becant d’eici d’eila, pourta un coulas  de riban i coulour diferènto e, à chasque coulas, pendoulo …  uno campaneto ! …o ! …  aves bèn legi : uno campaneto !!

Lou Sube, aguènt soun gounfle dis encourregudo ravajarello dóu reinard, assajo d’esplica dins un mescladis de francés e de gavot soun idèio – geniouso –  pèr aluncha

 »aquelo bourdiho de salo bèsti » que se garço di bouleto empouisounado e lou chin Sultan que dor de longo coume un soucas ! …

Lucio pren li sòu e part emé un panié d’iòu pèr l’especié dóu vilajoun.

De semano en semano, Lucio coustato, espantado, que lou biais vai tras que bèn; lou vièi païsan es ravi.

Mai un bonur poù pas dura long-tèms. Un dilun de la fin d’avoust, nosto jouvènto troubo lou Sube desespera, boulego de countùnio, bramo : aquéu  » putan  » de reinard a rauba sa mai bello galino, sa mestresso poundèiro, la mai famihiero, sa caro galino negro ! Que desastre !

L’autouno s’istalo, Galino Negro es pas revengudo !

Uno niue, uno chavano emé un ventas à derraba la co d’un ase desfourrelo de Luro.

L’endeman es lou jour de liéuresoun de la jouino boulengiero. La grando boufado que a desfuia lis aubre a mens de vioulènci .

Madamo Sube que se vèi gaire, pèr un cop, es assetado à coustat de soun ome tout aplouri que, dóu det, designo uno masso  informo e sourno se balançant, amount, dins l’amourié :  sa galino, sa pauro galiano negro !  .. . e lou marrit reinard que s’avero inoucènt !

A z’auto voues, lou paire Sube se demando coume la bestiolo a pouscu ana tant aut ; de segur a trouba un trau dins lou grasihage dóu galinié e pièi vola de branco en branco e pièi soun riban s’es agrapa sèns jamai poudé se destaca. Mai perché ? E subran s’esclamo :

« Es iéu lou coupable ! mai o ! la campaneto ! Es de ma fauto ! Ma caro galino a pas pouscu supourta lou dindin de la campaneto e es anado se suicida !  »

Vaqui la fin de l’istòri.

Es en bafant que Lucío es partido discretamen, leissant li dous vièi à sa peno.

Emai discretamen, soun parti aquésti bràvi gènt de Sube, luien, forço luien…

Tèms en tèms, Lucío se demando se, dins l’autre mounde, lou vièi païsan a pas mena quàuqui campaneto pèr metre is alo dis angeloun ! Qu saup ?

Imaginas un pau, car leitour, se Pau Arène, noste countaire sisterounen, l’avié sachu, lou bèu conte que n’en aurié fa !

R.E.MI

 

REPRISE POUR LE CENTRE MUNICIPAL DE LOISIRS

La traditionnelle réunion de rentrée du Centre municipal de Loisirs de Sisteron s’est tenue le mardi 25 septembre dans la salle du Conseil Municipal, sous la bienveillance du maire Daniel Spagnou et en présence des responsables et animateurs du centre. Le Centre municipal de Loisirs fait partie intégrante du paysage culturel et sportif de la ville, il propose chaque année aux enfants et aux adultes, un large panel d’activités culturelles, manuelles, créatives et sportives.

 

LA LAVANDE DANS TOUS SES ÉTATS !

Samedi 15 septembre, rue Saunerie, une forte odeur de lavande flottait dans l’air ambiant, un parfum aussi prononcé que celle émanant des plateaux de Valensole. Il faut préciser qu’à l’occasion des journées européennes du patrimoine, Emmanuel Dalla Favera, créateur du 1er magasin test du département à Sisteron, en l’occurrence ‘‘Absolu  Lavande’’, avait installé en plein centre ville un alambic Maure Alpin, construit dans le Var à la fin du 18ème siècle.

 

26ème CARREFOUR DE L’AUTO : DU 21 AU 24 SEPTEMBRE À CHÂTEAU-ARNOUX !

Il est devenu au fil des années l’un des rendez-vous incontournables de notre département, le carrefour de l’automobile, voulu par le très apprécié Rémi Escartefigue, se tiendra durant les quatre prochains jours au complexe des Lauzières. Cet événement attire chaque année un nombre considérable de visiteurs qui, pour certains sont déterminés à réaliser une bonne affaire et pour d’autres dans le but de simplement organiser une sortie familiale autour du thème de la mécanique et des sports qui en découlent.

 

MATINÉE PORTE OUVERTE À LA CRÈCHE DES P’TITS VOLI

Samedi 15 septembre de 10h à 12h, les responsables de la crèche municipale du Tivoli, Les P’tits Voli, ont organisé une journée porte ouverte. Ce fut l’occasion de renseigner et d’apporter des réponses constructives aux parents d’enfants accueillis dans la structure. Crée en 1985, cette crèche a d’abord fonctionné comme une halte garderie, puis en 2001 elle devenait multi-accueil avant de recevoir en 2008 un agrément modulé.

 

 

VÉRITABLE TRIOMPHE DES JOURNÉES DU PATRIMOINE À SISTERON

Samedi et dimanche dernier de nombreuses activités étaient proposées dans toute la ville, les monuments et musées étaient grands ouverts afin d’accueillir le public. Au final le bilan est des plus positifs puisque plus de 3 500 personnes ont visité les divers édifices : cathédrale, citadelle, musée Gallo-romain, chapelle Saint-Domnin etc., contre environ 3 000 l’année précédente. De plus, ce chiffre ne prend pas en compte les gens qui ont suivi la distillation de la lavande à la fontaine ronde, ainsi que ceux qui se trouvaient à l’auditorium Louis Jullien pour la présentation des futurs travaux de restauration de celui-ci sous l’égide de la mission Berne.

 

L’APACS FAIT ÉGALEMENT SA RENTRÉE

Après un début d’année et une saison estivale particulièrement animés (loto des commerçants, fêtes des pères et des mères, braderie d’été et vide-greniers, mise en place des rues en fête et des journées du fait-main, fête du livre, etc., l’APACS, association des commerçants de Sisteron, a invité ses adhérents le vendredi 14 septembre pour une réunion d’information.

 

LA POMME DES ALPES N’A PAS FINI DE TITILLER NOS PAPILLES !

La production de pommes représente dans les Alpes-de-Haute-Provence, et plus particulièrement dans le Sisteronais-Buëch, une part importante de la production agricole. Les pommes des Alpes de Haute-Durance ont obtenu en 2010 une indication géographique protégée, qui est un signe d’identification de l’Union Européenne pour un produit agricole dont la qualité́, la réputation ou encore les caractéristiques sont liées à son origine géographique. Située sur la commune de Claret, l’exploitation Saint-Jean est active depuis 18 ans et produit en ce qui concerne l’arboriculture quatre variétés de pommes : la golden delicious, l’idared, la red delicious et la reinette grise.

 

UL CGT DU SISTERONAIS : DÉFENSE ET CONSEILS POUR TOUS !

Réunie dernièrement en congrès, l’UL CGT du sisteronais a procédé à un renouvellement de son équipe. Forte de 13 membres venant des secteurs privés et public, celle-ci s’est donné plusieurs priorités à savoir : la défense des services publics de proximité ; la défense du site industriel de Sanofi et de ses emplois ; la défense des travailleurs des très petites entreprises.

LA RÉGION SUD SOUTIENT LE VOL À VOILE

Vendredi dernier a été inauguré le bâtiment d’hébergement sud du Centre National de Vol à Voile (CNVV) de Château-Arnoux St-Auban, des travaux financés par la Région à hauteur de 1,4 million d’euros. Oubliées les chambres quelque peu spartiates destinées aux pilotes en formation, désormais ils bénéficient d’un établissement hôtelier 2 étoiles entièrement équipé.

 

RETROUVEZ LE REPORTAGE DE FRÉQUENCE MISTRAL SISTERON

DE GRANDS PROJETS EN PERSPECTIVES POUR SISTERON ET LA CCSB

La semaine dernière, le maire de Sisteron, Daniel Spagnou avait convié la presse afin de présenter officiellement les grands projets à venir pour la fin 2018 et l’année 2019. Il était accompagné de Jean-Christian Grimaud, directeur général des services municipaux. Cette réunion pouvait s’apparenter à une rentrée politique, tant les projets prévus semblent colossaux, répondant allègrement aux besoins des Sisteronais et des Sisteronais ainsi que les résidents des communes voisines et plus largement de ceux de la Communauté de Communes Sisteronais-Buëch. 7 chantiers pour un montant d’environ 18 millions d’euros.

 

LIGUE CONTRE LE CANCER : 1 860 € RÉCOLTÉS À LA MOTTE-DU-CAIRE !

Le week-end dernier, le Comité local de la Ligue contre le cancer à organisé, à La Motte du Caire, une manifestation dans le but de lever des fonds en faveur de Ligue. La mobilisation fut grande le samedi pour la course à pied et les différents ateliers tels que le maquillage et le Swing Roller. Le dimanche la salle municipale des fêtes était presque trop petite pour accueillir les personnes désireuses d’assister au repas-spectacles. Il faut dire que la diversité culturelle était au rendez-vous avec Cristal le transformiste, Anaïs et ses danses orientales, Rayn, jeune et déjà talentueux chanteur sisteronais ainsi que Minea Flamenco et Léa. Les organisateurs et les participants peuvent être fiers d’avoir récolté depuis la première manifestation, plus de 46 500 € auxquels il convient d’ajouter les 1 860 euros glanés le week-end dernier.

 

LA MAISON DE SANTÉ DE SISTERON A OFFICIELLEMENT REÇU SON AGRÉMENT

C’est un véritable soulagement pour la ville de Sisteron, la maison de santé qui a été ouverte quelques mois plus tôt, vient de recevoir à titre officiel son agrément. La maison de santé se trouve dans des locaux situés en centre-ville. Pour l’instant ils sont particulièrement bien adaptés aux besoins des professionnels de santé qui s’y trouvent. Un accueil physique et téléphonique est assuré de 8h30 à 17h30. Il est important de signaler que des consultations médicales sont ouvertes un samedi matin sur deux et sur rendez-vous.