Cette neuvième édition du Passage du Fort, qui s’est déroulée les 20 et 21 août derniers, aura connu à nouveau un succès considérable, puisque ce ne sont pas moins de 5450 personnes qui auront franchi la porte de la citadelle durant ce week-end. Il est vrai qu’il existe un fort engouement pour toutes les manifestations médiévales, mais celle-ci, organisée par l’association Kiadihop, compte certainement parmi les plus belles et authentiques de notre région.

Une sélection rigoureuse des prestataires et marchands

C’est grâce à sa dynamique culturelle et sa valorisation du patrimoine sisteronais, que l’association a obtenu le label qualité délivré par la Fédération Française des Fêtes et Spectacles Historiques. Et Joël Chaix, le président, veille particulièrement au choix des intervenants (plus de 1100 cette année), et des 52 marchands et artisans, inscrits au répertoire des métiers, qui doivent respecter une charte stipulant qu’ils ne peuvent vendre que les objets qu’ils ont eux-mêmes fabriqués. Il possède un carnet d’adresses volumineux, qu’il étoffe en participant à différentes manifestations professionnelles, comme le salon de l’Histoire à Orange, ou à des spectacles qui lui permettent de repérer  ses futurs intervenants. Notons que certains reviennent régulièrement, tels les Centaures du Temps, magnifique spectacle équestre, démonstrations de dressage et tournoi de chevalerie, l’Homme en parfaite communion avec le Cheval. Les Boulégans reviennent également très régulièrement, ils animent en parfaite autonomie le rues du centre-ville de Sisteron de leur musique gaie et communicative.

Des nouveautés très remarquées !

D’autres nouvelles troupes ne déméritent pas de l’ambiance festive du Passage du Fort, tels les Coliards, musique et démonstration de danse. Autre point fort de cette édition 2022 : la « Fauconnerie Marche », issue des Hautes Pyrénées, spectacle de 12 rapaces, plus imposants les uns que les autres.

Pas moins de deux années de travail sont nécessaires pour les membres de l’association afin de mettre en forme le Passage du Fort. Depuis 2006, cette manifestation a lieu tous les deux ans. Elle a revêtu plusieurs formes, alternant spectacles à la citadelle et en centre-ville. Le choix des deux journées à la citadelle a été dicté par la difficulté, pour les marchands, de monter et démonter chaque jour leur échoppe. Mais la concentration des activités à la citadelle a été assez éprouvante pour les 65 bénévoles, heureux mais épuisés.

Quel avenir pour cette somptueuse manifestation ?

Joël Chaix a un sentiment d’isolement, et à l’heure du bilan, il ne sait pas s’il poursuivra l’aventure, car il regrette le manque d’implication des commerçants (manque de communication ?) alors que le Passage du Fort est une magnifique vitrine du dynamisme de la ville de Sisteron. Une grande fierté : 1500 enfants, dont 800 de moins de 8 ans, ont assisté avec émerveillement à tous ces spectacles. Reste à espérer qu’une 10e édition soit au programme dans deux ans !